La Nouvelle Tribune

Prochain congrès du Prd : le comité d’organisation à pied-d’œuvre

Espace membre

Le Parti du renouveau démocratique(Prd) organisera son congrès les 12 et 13 février prochains. A quelques jours de ce congrès, le comité préparatoire dirigé par le maire Océni Moukaram s’active pour faire de ce congrès une réussite.

Conformément à la décision prise lors de la dernière université de vacances, le Prd sera en congrès les  12 et 13 février prochains. Ce congrès, le 3è de l’histoire du parti devra permettre à ce parti de faire face aux défis actuels et de se moderniser. Ce congrès permettra sûrement de prendre d’importantes décisions pour conserver les énergies et les fiefs après le passage de son leader charismatique Me Adrien Houngbédji à la retraite présidentielle. En effet, depuis 1990 le Prd a soutenu à toutes les élections présidentielles son président Me Houngbédji qui hélas aura 70ans l’année et ne pourra donc plus se présenter à une élection présidentielle. Il s’agit là d’un grand défi que le parti doit assumer. Aussi bien qu’il doit commencer à réfléchir à son probable porte flambeau de l’année 2016. Tous ces chantiers importants  ne peuvent réussir que si le parti revoit de fond en comble son organisation interne pour faire face à ses chantiers. Ayant compris cela, le comité d’organisation a installé des sous-comités pour réfléchir sur chacun de ces aspects. Au total, la relecture des textes du parti et le projet de société du parti prendront une grande part dans ces travaux. Ce projet de société devra prendre en compte les nouvelles aspirations des populations en adéquation avec les mutations actuelles dans le monde. Il devait aussi  redéfinir les relations entre le Prd et les autres partis et alliances de partis et la politique générale du parti et ses orientations. A ce niveau, souffle un membre du comité d’organisation, un accent particulier devrait être mis sur la nécessité pour le parti de continuer son chemin au sein d l’Union fait la nation et de travailler pour le renforcement des bases de cette union. Et ceci en dépit de l’échec du président Houngbédji. A la base, les militants eux aussi sont très préoccupés par la réussite de ce congrès. « On a noté un très graand engouement de nos militants à la base pour ce congrès. Du nord au sud, de l’est à l’ouest, ils se mobilisent pour la réussite de ce congrès », déclare un membre du comité préparatoire. Le maire Océni Moukaram, président de ce comité a noté personnellement une grande adhésion des militants et leur grande volonté à participer au plan de financement de ce congrès. Sans ostracisme aucun, il appelle tous les anciens militants actuellement en froid avec le parti à revenir à la maison et à participer à la réussite de ce congrès. Preuve que le Prd reste le parti d’ouverture dont le président Houngbédji a toujours voulu qu’il soit.