La Nouvelle Tribune

Bras de fer Unamab-Gbèdo : une Ag décisive pour demain

Espace membre

Quelques semaines après sa réplique aux attaques de Marie Elise Gbèdo le 08 décembre dernier, l’union nationale des magistrats du Bénin (Unamab) annonce pour ce vendredi 20 janvier 2012 une deuxième assemblée générale. Une occasion qui lui permettra de faire le point de la première assemblée générale et prendre des résolutions.

Toujours solidaires et déterminés à recouvrer leur crédibilité, les magistrats du Bénin poursuivent leurs concertations pour que la lumière soit faite sur le dossier qui les oppose à leur ministre de tutelle. On se souvient que le 08 décembre 2011, lors de la cérémonie officielle de la journée nationale de lutte contre la corruption, Marie Elise Gbèdo, ministre de la justice fit la déclaration suivante : « la justice de mon pays est corrompue…» Des propos qui continuent de faire tâche d’huile malgré la rencontre que les magistrats ont eu avec le chef de l’Etat. A ce jour, des rumeurs circulent et font état de ce que l’Unamab exige le limogeage du ministre Gbèdo. Une information que dément l’union. Selon Onésime Madodé, actuel président de l’Unamab, les magistrats requièrent le mea-culpa du ministre qui aurait entamé la réputation de la corporation. Pour lui, les rumeurs sont dues aux tapages du ministre qui veut détourner l’attention de l’opinion publique et jeter le discrédit sur les magistrats du pays. La rencontre de demain permettra à l’union de faire le point de l’assemblée générale de décembre 2011 pour repartir sur de nouvelles bases.