La Nouvelle Tribune

Sortie au pas de charge de la délégation ivoirienne: des échanges fructueux pour des lendemains meilleurs

Espace membre

La délégation ivoirienne conduite de main de maître par la Directrice de Cabinet de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Docteur Raymonde Coffi GOUDOU a effectué ce jour mardi une sortie à pas de charge. En passant par le Fonds National de la Microfinance, la délégation a été conduite dans deux Institutions de Microfinance, puis reçue par le Premier Ministre, ensuite madame le ministre de la famille avant d’être reçue en audience par le Chef de l’Etat.

Après la rencontre avec madame le Ministre de la Microfinance et de l’Emploi des Jeunes et des Femmes, la délégation ivoirienne s’est entretenue ce jour avec les cadres du Fonds National de la Microfinance sur des aspects purement techniques. En réalité, le Directeur Général du Fonds National de la Microfinance, Monsieur Komi KOUTCHE a expliqué à ses hôtes les raisons qui sou tendent la création de ce fonds qui joue un rôle régalien dans le secteur de la microfinance à travers le faire-faire. C’est pourquoi, au-delà des ressources que le Fonds met à la disposition des IMF, il y a des mesures d’accompagnement telles que la formation des bénéficiaires, la micro assurance, l’alphabétisation, le renforcement des capacités et un fonds de garantie de 8% en raison du montant alloué à l’IMF. Pour ce qui est du taux le DG explique clairement que cela est de 5% et que 3% constitue une épargne stratégique pour le bénéficiaire. Mieux, il a fait comprendre à la délégation que le FNM a plusieurs produits outre le MCPP qui est plus connu en raison de la cible. Passée cette étape, la délégation a été conduite dans l’Association APHEED-BAVEC, partenaire stratégique du FNM pour une séance de travail afin de leur permettre de savoir le mode opérationnel du fonctionnement des IMF. Juste après cela, la délégation a été conduite à ASMAB où le Président du Conseil d’Administration Daniel FANGBEDJI a émerveillé les étrangers. En réalité l’Association ASMAB intervient dans les grands marchés du Bénin et a une multiplicité de produits. Elle intervient également dans le produit FAAR du FNM où il accorde des prêts aux maraîchers et a une bonne expérience dans le domaine. Au niveau du Fonds National de la Microfinance, la délégation a voulu savoir l’importance dans la solution biométrique. A ce niveau ce sont les techniciens du fonds qui leur ont démontré que c’est pour éviter les doublons que cette solution a été mise en place et que c’est un cabinet ivoirien qui a gagné ce marché. D’où la Côte d’Ivoire et le Bénin sont deux pays frères et amis. Ainsi la coopération Sud-Sud est en marche.

Source Ministère Microfinance