La Nouvelle Tribune

Vers la redistribution des cartes politiques dans la ville de Porto Novo

Espace membre

La chaine de télévision privée Canal3 a reçu dimanche dernier Tidjani Kamal Dine, secrétaire général et porte parole du mouvement politique pour la jeunesse de Porto Novo (Mpjp). Invité sur l’émission zone franche, il a présenté un mouvement politique essentiellement composé de jeunes militants qui, dit-il, s’engagent à faire de Porto Novo un pôle d’attraction. L’invité a surtout mis l’accent sur le but visé par le Mpjp qui se veut un mouvement politique pour le développement de la ville de Porto Novo. Cette intervention fait suite à un séminaire organisé le 7 janvier dernier par les membres actifs du mouvement. Un séminaire qui leur a permis de jeter les bases de ce regroupement politique à travers plusieurs communications notamment sur le leadership. Au cours de l’émission, le porte parole du Mpjp a insisté sur les objectifs de ce regroupement politique à savoir : prendre en main le destin de la ville de Porto Novo et permettre aux jeunes d’apporter leur grain de sel pour son développement. Tidjani Kamal Dine part du constat que depuis des années, les jeunes qui sympathisent avec des formations politiques, en l’occurrence le Prd, ont toujours été commis aux basses besognes et ne connaissent jamais une véritable promotion. Le Mpjp est donc un mouvement progressiste du centre qui entend travailler pour briguer la mairie de Porto Novo. Selon lui, la gestion actuelle de la ville de Porto Novo est une gestion approximative. Et le conseil, de commun accord ne fait pas profiter à la ville les compétences et les valeurs qu’elle regorge. Conséquence: le développement de la ville est retardé. Ayant longtemps constaté la sourde oreille des autorités face aux multiples sons de cloches, les fils et filles de Porto Novo ont décidé de se fédérer en mouvement pour ne pas paraitre des contestataires éternels. Pour l’intervenant, il est impossible d’envisager le développement de la capitale du Bénin en restant en permanence dans l’opposition. Le prochain maire doit en effet se mettre au dessus des clivages politiques, collaborer davantage avec le pouvoir pour mieux penser le développement de la ville. Il invite tous les ressortissants de Porto Novo à se joindre au mouvement pour que la ville puisse réellement emprunter la voie du développement.