La Nouvelle Tribune

Les députés Fcbe créent un intergroupe parlementaire

Espace membre

Les émissaires du peuple au parlement, membres de la mouvance présidentielle ont effectué ce mercredi 7 décembre une rencontre à l’Infosec de Cotonou. Rencontre au cours de laquelle, ils ont procédé à l’installation d’un intergroupe parlementaire dénommé Intergroupe de la majorité plurielle (Igmp). A travers la création de cette nouvelle structure politique pilotée par l’honorable Djibril Mama Débourou, ces députés entendent insuffler une nouvelle dynamique à leur politique au sein du parlement béninois. Au cours de la rencontre, ces honorables proches du pouvoir ont procédé à l’étude et à l’adoption des textes relatifs au statuts et règlement intérieur devant régir cette instance politique. L’Igmp est constitué des regroupements politiques existants. Notamment les forces cauris pour un Bénin émergent(Fcbe) dirigés par Eugène Azatassou et l’Union de la majorité présidentielle plurielle(Umpp) présidée par l’honorable Grégoire Laourou. Hormis ces regroupements politiques l’Igmp fait une extension sur les autres forces politiques qui soutiennent le parti au pouvoir. Pour le moment 52 députés composeraient cette structure politique y compris les honorables Antoine Dayori, Venance Gnigla et Valentin Aditi Houdé. Nos enquêtes révèlent que 9 députés de la renaissance du Bénin (RB) de Rosine Vieyra Soglo ne font pas pour le moment partie de ce regroupement. Les démarches seraient en cours pour qu’ils y soient intégrés. Il en serait de même pour les deux désormais ex-députés de l’Union fait la Nation(Un) Edmond Agoua et Cyriaque Domingo, nouveaux nés de la mouvance présidentielle. L’intergroupe est dirigé par un bureau de cinq membres auxquels viennent s’ajouter les présidents des groupes parlementaires et les présidents des commissions permanentes de l’assemblée nationale qui soutiennent le chef de l’Etat.