La Nouvelle Tribune

Tractations politiques

Espace membre

Que cache la visite de Augustin Ahouanvoébla chez Tévoédjrè?
Les communes qui n’ont pas vu leurs conseils communaux installés le seront-ils finalement? Tout porte à le croire puisque depuis quelques jours des tractations se mènent entre le gouvernement du Dr Boni Yayi et les leaders du G4 et G13 afin de décrisper l’atmosphère. La visite rendue hier  par le député Augustin Ahouanvoébla au professeur Albert Tévoédjrè n’est-elle pas des prémices d’une porte de sortie du bras de fer entre le gouvernement et ses adversaires politiques?. Quels sont les dessous de la visite rendue hier par le député du Prd Augustin Ahouanvoébla au premier responsable de l’Organe Présidentiel de Médiation de la Présidence de la République? Que cache en réalité cette visite suspecte de celui qu’on appelle aujourd’hui « le trouble fête» de la majorité présidentielle? On n’aurait jamais imaginé un instant que le président du groupe parlementaire Prd-Prs pourrait faire un tête à tête avec le médiateur de la Présidence de la République Albert Tévoédjrè. Mais selon des sources indiscrètes proches de l’institution, le président du groupe parlementaire Prd-Prs aurait été envoyé par le président du parti du renouveau démocratique ( Prd) suite à une certaine démarche de main tendue qu’observe depuis quelques jours le premier magistrat du pays. A en croire les mêmes sources, les récents évènements survenus suite à la non installation de certains conseils communaux auraient été  le noeud des discussions menées entre le « renard de Djrègbé» et l’émissaire du président Adrien Houngbédji. Sinon que depuis quelques jours le pouvoir du Dr Boni Yayi aurait entrepris de faire la paix avec ses adversaires politiques tels que le G4, le G13 et consorts. Et c’est dans cette perspective que le chef de l’Etat aurait envoyé chez les deux hommes, c’est à dire Me Adrien Houngbédji et Nicéphore Dieudonné Soglo, des membres de son gouvernement ayant à leur tête le ministre d’Etat chargé de la défense nationale Kogui   Ndouro. La visite rendue hier par le député Augustin Ahouanvoébla au médiateur de la Présidence de la République Albert Tévoédjrè serait-il la suite logique de la démarche qui se mène par l’exécutif? Au fait, Albert Tévoédjrè serait-il l’homme idéal pour mener cette médiation? Arrivera t-il à réussir cette médiation puisque plusieurs démarches identiques n’ont accouché que d’une souris? Dans tous  les cas, une chose est certaine, c’est que le Prd de Me Adrien Houngbédji est approché par le pouvoir comme d’autres forces politiques de « l’opposition». Mais que deviendra cette démarche de main tendue et d’apaisement du Dr Boni Yayi envers ses adversaires politiques? On se rappelle que le lundi dernier, les leaders du G4, G13 et Force Clé sont montés au créneau, en plein sommet de la Cen-Sad qui se tient à Cotonou, par l’entremise de leurs différents secrétaires généraux, pour dénoncer le gouvernement de Boni Yayi qui s’oppose à l’installation des conseils communaux et qui sème des troubles dans ces communes. A cet effet, un ultimatum aurait été donné au gouvernement afin qu’il procède à ces installations. Serait-il ce coup de force de « l’opposition» qui a conduit à ces tractations politiques contre nature?  Toutefois, le souhait de tous les leaders aussi bien du G4 que du G13 et consorts aujourd’hui est d’installer dans les  brefs délais le reste des conseils communaux et que les maires qui seront élus passent service dans de bonnes conditions.

Ismail Kèko