La Nouvelle Tribune

PCB, le samedi prochain : vérité sur la gestion du gouvernement

Espace membre

«Le pays est aujourd’hui plongé dans le chaos. Le pouvoir en place s’acharne à la refondation d’ une nouvelle autocratie» a déclaré le Parti Communiste du Bénin ( PCB) en prélude au prochain colloque qu’il organise. L’acharnement du pouvoir tient à ce qu’il se donne les mains libres pour une gestion solitaire et hasardeuse du bien public, selon le PCB. Pour cette raison le Parti communiste organise le samedi prochain une cérémonie de lancement de l’ouvrage ‘’Actes du Colloque’’ suivi de causerie débats. «L’avenir est angoissant et interpelle. La jeunesse est plus que tout autre couche au cœur des préoccupations et des luttes». C’est sur cette considération que le PCB à l’issue de la manifestation publique présente deux volets d’activité ayant pour but de réarmer le moral de la jeunesse. La causerie- débat appelant à la commémoration de la journée du 11 décembre 1989 à pour thème : «Face au chaos et à la nouvelle tyrannie, aider la jeunesse aujourd’hui à débarrasser le pays de ses malheurs et à construire un pays digne de notre fierté ». L’année 1989 est celle où le Bénin a connu une crise politique aiguë ayant occasionné le déclin du régime militaro-marxiste ayant à sa tête Mathieu Kérékou… Cette année mémorable dans l’histoire politique béninoise inspire les lutteurs déterminés à chaque événement malheureux qui intervient dans la politique du Bénin. La demande d’une trêve sociale aux syndicalistes par Boni Yayi, l’envoi d’un projet anti-grève visant le bâillonnement des travailleurs et l’interdiction de tout mouvement de protestation par le gouvernement inspire donc que le pouvoir en place se lance dans des actes liberticides de nature à troubler le processus démocratique.

Les actes du colloque sur la gestion du bien public mettent la lumière sur les manœuvres politiciennes. On se rappelle ainsi que le premier mandat de Yayi a été troublé par les dossiers CeN-SAD, ICC-service, machines agricoles etc. Les travailleurs et la jeunesse béninoise sont attendus le samedi prochain au centre de promotion et de l’artisanat de Cotonou.