La Nouvelle Tribune

Examen projet budget 2012 du Maeia : environ 22 milliards dont 20 pour le fonctionnement

Espace membre

Le ministre des affaires étrangères Nassirou Arifari Bako a défendu hier son projet de budget général, gestion 2012 qui s’élève à 21 milliards 561 millions 189 mille FCFA dont 20 milliards 561 millions 189 mille FCFA de dépenses ordinaires soit 95,63% et 1 milliard de francs CFA au titre des investissements soit 4,64%. De plus, il a été observé une réduction de l’allocation des crédits inscrits au PIP qui était de 1 milliard 226 millions 506 mille FCFA en 2011, soit un taux de régression de 18,47%. Au cours des travaux en commission budgétaire, le ministre Bako a rappelé aux députés le point d’exécution du budget 2011 de son département sans oublier les difficultés rencontrées. Selon ses explications, en 2011 le budget est de 18 milliards 900 millions 865 mille FCFA dont 17 milliards 674 millions 359 mille FCFA au titre des investissements. Et au 31 Octobre 2011 selon l’état de sortie du SIGFIP à la même date, ce budget est exécuté globalement (fonctionnement et PIP) à 96,21% en terme d’engagement, soit 18 milliards 184 millions 356 mille 465 F CFA, malgré le blocage et l’abattement des dépenses de PIP. Ce taux justifie une célérité dans la consommation des crédits face aux immenses besoins financiers surtout au niveau des missions diplomatiques et consulaires. Toutefois, les orientations majeures définies par le MAEIAFBE pour des actions plus incisives en faveur du développement ascendant et continu des relations extérieures du Bénin n’on pas été occultées. Enfin, le ministre Arifari Bako a souhaité travailler à améliorer davantage l’image de son département. Pour cela, il a demandé aux députés un complément de 8 milliards de FCFA, une partie en fonctionnement et une partie en investissement pour réhabiliter les bâtiments de nos chancelleries et équiper les ambassades en véhicules, et pour créer les conditions de bonne exécution de la mission de nos diplomates .