La Nouvelle Tribune

Deuil à l’Assemblée nationale

Espace membre

Le député Anani Adébayo Abimbola a tiré sa révérence
(*Akakpo Zannou siègera à la place de feu Anani Abimbola)
La 5è législature pleure depuis hier un député Fcbe en la personne de Anani Adébayo Abimbola. Il serait décédé des suites d’une défaillance imprévisible de sa santé qui lui aurait valu quelques heures d’état comateux.

A cet effet, le président de l’Assemblée nationale Mathurin Nago a convoqué d’urgence pour ce jour la réunion du bureau et celle de la conférence des présidents pour voir dans quelles mesures célébrer ses obsèques.L’Assemblée nationale 5è législature vient de perdre un député. Il s’agit du député de la Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) Anani Adébayo Abimbola. A en croire des sources proches de l’institution parlementaire, il serait décédé dans la matinée d’hier des suites d’une crise cardiaque. Anani Abimbola fut au cours de la 5è législature un député très dynamique malgré son âge avancé. Il a toujours su jouer sa partition lors des négociations avec ses adversaires politiques de l’Assemblée nationale. Elu député sur la liste Fcbe dans la 22è circonscription électorale comprenant Kétou et Pobè, Anani Abimbola est né vers 1937 et père de plusieurs enfants. A en croire les mêmes sources, il serait un infirmier diplômé d’Etat devenu par la suite opérateur économique. Depuis la constitution des groupes parlementaires à l’Assemblée nationale, il sera choisi comme président du tout premier groupe parlementaire « Gouvernance concertée » regroupant tous les députés Fcbe. Après l’éclatement de ce groupe parlementaire par la force des choses, il sera aussi reconduit comme président d’un des groupes parlementaires de la majorité présidentielle dénommé « Bénin émergent-Gouvernance concertée » composé de 11 députés et constitué depuis le 11 septembre 2007. Il est aussi membre de la commission du plan, de l’équipement et de la production à l’Assemblée nationale 5è législature. Selon des sources proches de sa formation politique, Anani Abimbola a été candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2001 en tant que président du Rnd (Rassemblement national pour la démocratie). Depuis la soirée d’hier, c’est le branle bas au parlement. Selon les dernières nouvelles, le président Mathurin Nago aurait convoqué pour ce jour la réunion du bureau et celle de la conférence des présidents afin d’organiser les obsèques de leur collègue.

Akakpo Zannou siègera à la place de feu Anani Abimbola

 Dans quelques jours, le président de l’Assemblée nationale invitera le suppléant de feu Anani Adébayo Abimbola à venir siéger en lieu et place de ce dernier. Il a pour nom Akakpo Zannou. Il est ingénieur de formation et natif de la commune de Kétou. Selon les dernières nouvelles, le suppléant du président Anani Abimbola réside dans la ville de Porto-novo. Quelques jours après son décès, la guerre de succession au poste de président du groupe parlementaire qu’il dirige va commencer. Mais en réalité qui succèdera au président Anani Abimbola à ce poste? Surtout qu’on sait les conditions dans lesquelles ce dernier a été choisi pour présider ce groupe parlementaire. alors on se demande comment son successeur sera désigné parmi tous les députés qui aspirent à ce poste.

Ismail Kèko