La Nouvelle Tribune

Cyriaque Domingo sur les traces d’Edmond Agoua ?

Espace membre

Le député des Collines Edmond Agoua, élu sur la liste de l’Union fait la nation a définitivement tourné le dos à cette coalition politique de l’opposition. Pis, il a également démissionné du groupe parlementaire auquel il était affilié à l’Assemblée nationale. Cette double démission du député Edmond Agoua suscite déjà de nombreuses polémiques au sein de la classe politique nationale et principalement au sein de l’UN. Cette démission, il faut le souligner, vient fragiliser cette coalition de l’opposition qui est réduit pour le moment à 20 députés. Les raisons évoquées ont été énumérées dans la lettre de démission du député des Collines sans pour autant convaincre ses anciens alliés politiques. Aujourd’hui la question se pose de savoir si, son collègue et ami de toujours ,le député Cyriaque Domingo, élu aussi sur la liste de l’UN, va tourner le dos aussi à l’UN ? A quand la fin de la saignée ? Puisque des rumeurs persistante savaient fait état de leur départ de la coalition de l’UN. C’est le premier en tête qui est parti. Peut-être il reste le deuxième député. Les deux députés, on le sait, sont des hommes d’affaires et aujourd’hui avec le rouleau compresseur du chef de l’Etat Boni Yayi, on se demande jusqu’à quand ces députés pourront tenir. Puisque certaines indiscrétions évoquent l’avalanche de redressements fiscaux adressés aux opérateurs économiques soupçonnés à tort ou à raison de rouler pour l’opposition. Pour l’instant, le député Cyriaque Domingo résiste toujours mais jusqu’à quand ? En dehors de ces deux députés, d’autres députés hommes d’affaires de l’opposition lorgneraient vers la mouvance. Une source affirme que la pression du chef de l’Etat ne vise qu’un seul objectif , à savoir fragiliser totalement l’UN , pour récupérer avant l’ouverture de la première session ordinaire de 2012 à l’Assemblée nationale, les quatre députés qui lui manquent pour passer directement à la révision de la Constitution , sans aller au référendum.