La Nouvelle Tribune

La loi sur le référendum : les députés jouent les prolongations

Espace membre

Parmi les cinq points inscrits à l’ordre du jour de la séance plénière de ce jour ne figure pas la proposition de loi organique portant conditions de recours au référendum. On se demande si c’est exprès que les députés de la majorité parlementaire jouent la prolongation par rapport à l’examen de cette loi. On croyait que ce dossier ferait l’objet de débat, ce jour à l’Assemblée nationale, mais pour l’heure, il n’est pas programmé aux points inscrits à l’ordre du jour.

De sources proches de l’Assemblée nationale, on apprend que les députés de la commission des lois n’auraient pas encore fini d’étudier ce dossier en commission. C’est seulement hier qu’ils se sont pliés en deux pour finaliser ce dossier et un autre qui leur a été affecté. «Dans tous les cas, tous les points inscrits à l’ordre du jour seront finalisés, les rapports déposés et examinés en plénière, à la prochaine séance plénière, ici à l’Assemblée nationale», a laissé entendre un député de la majorité parlementaire interrogé à chaud quant à la non programmation du dossier lors de la plénière du vendredi dernier. Cette proposition de loi sur le référendum tient à cœur au chef de l’Etat, qui en a fait une priorité depuis qu’il brigue le second quinquennat.