La Nouvelle Tribune

Syndicat national des biotechnologistes (synabiot)

Espace membre

Le synabiot lève le ton
Eu égard à la non satisfaction des revendications des biotechnologistes en analyse médicales, le synabiot observe depuis hier matin une grève illimitée

Le syndicat national des biotechnologistes (synabiot) a déclenché hier une grève illimitée compte tenu de l’indifférence et du mutisme des autorités gouvernementales face à leurs doléances. Au nombre de celles-ci,on peut énumérer entres autres la fermeture de l’ETLAM à l’Inmes, la poursuite de la formation des biotechnologistes en analyses médicales, l’octroi à tout biotechnologiste en analyses médicales d’une prime de technicité équivalente à 30 % de la solde brute sans aucune retenue, l’octroi à tout biotechnologiste d’une allocation de risques inhérents à l’emploi, équivalente à 30% de la solde brute devant être prise en compte lors du calcul de la pension individuelle, le démarrage effectif des spécialisations et la poursuite régulière des concours professionnels et  la révision des arrêtés suivants : arrêté année1998 No3702 :MSP/DC/SGM/DPHL/STS du11août 1998 portant prime de motivation des agents des services de transfusion sanguine.  Le  Synabiot décline toute responsabilité et rend responsable le gouvernement des répercussions néfastes et des déconvenues qui pourraient survenir lors de leur grève.  

Esther Badou