La Nouvelle Tribune

Gouvernement

Espace membre

L’imminence d’un remaniement
Le remaniement du gouvernement béninois annoncé depuis quelques mois, est imminent. Davantage, les signes avant-coureurs se font persistants. Le premier élément probant est le départ de Mme Clémence Yimbéré Dansou du gouvernement. L’ex-ministre de la famille et de l’enfant est désormais appelé à d’autres fonctions.

Elle fait partie des sept nouveaux sages qui siègent à la Cour Constitutionnelle. Déjà, son vide devra être combler. C’est la première raison qui motive le remaniement qui s’annonce dans les prochains jours. Au nombre des autres raisons, il faut noter premièrement les lacunes dont auraient fait montre certains ministres dans la conduite de leur départements ministériels. Ces derniers n’auraient pas donné satisfaction au Chef de l’Etat. Par conséquent, il voudrait se débarrasser d’eux afin de trouver réponse aux besoins des Béninois. L’autre raison qui est brandie dans les milieux proches de l’actuel locataire du palais de la Marina est la déception qu’il aurait eue du comportement de certains de ses proches à qui il a confié  la gestion des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) pour les élections municipales et locales d’avril dernier. Selon ces milieux, le Chef aurait eu des informations contraires à celles que certains de ses ministres lui ont rapportées sur les listes de son regroupement. Il aurait découvert comment bon nombre d’entre eux ont profité de son souci de monopoliser les communes, les villages et quartiers de ville, pour le gruger. Certains par contre, au motif qu’ils le soutiennent, ne sont nullement enclins à lui dire la vérité mais seulement à poser des actes pour lui faire plaisir. Ceci, même au mépris de la Constitution ou encore en déphasage total avec les objectifs du ‘’Changement’’. le président serait donc décidé à redorer son blason terni par ses partisans zélés qu’il découvre aujourd’hui étant juste des arrivistes aux objectifs obscurs.

Benoît Mètonou