La Nouvelle Tribune

Catherine Egounleti sur l’émission ‘’Actu Matin’’ hier : «Le Pvi-nouvelle génération est une émanation de la douane»

Espace membre

Le programme de vérification des importations (Pvi)-nouvelle génération continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Invitée hier matin sur l’émission ‘’Actu matin’’ de la chaine de télévision privée canal 3 Bénin, la Secrétaire générale du syndicat des douaniers du Bénin (Sydop) a apporté sa clarification par rapport à ce sujet. ‘’Je ne comprends pas pourquoi on s’acharne sur les douaniers par rapport à l’application du Pvi-nouvelle génération’’, dixit Catherine Egounleti. Pour elle, le Pvi est une émanation de la douane béninoise qui l’a réalisé grâce à un appui technique que l’Organisation mondiale de la douane (Omd) leur a envoyé. Si pour son application l’Etat, décide de le confier à un opérateur privé, elle dit ne pas avoir d’objection. Pour ce qui est de son appréciation, elle déclare que cela revient aux autres acteurs qui sont les transitaires, les grossistes et les consommateurs de dire si le Pvi est bon ou pas. En ce qui concerne les agressions subies par les douaniers, elle pense que ce sont les diabolisations de tous les genres dont sont victimes ces derniers qui en sont la cause. Et ceci grâce aux déclarations des ministres qui accusent les douaniers d’être à la base de la cherté des produits au cours de leurs descentes dans les campagnes du Bénin. Elle ne comprend pas le fait que les autorités et les hommes politiques envoient leurs enfants à l’école de la douane alors qu’ils sont les premiers à déclarer que les douaniers sont les pilleurs des ressources de l’Etat. De plus, par rapport aux contre-performances de ce corps, les béninois n’ont pas la culture de payer les frais de douane de leurs marchandises. ‘’Mêmes les personnes les plus insoupçonnées viennent nous demander des faveurs’’ a-t-elle déclaré.  Cette maison est devenue difficile parce qu’on nous envoie des enfants difficiles à gérer a-t-elle conclu.