La Nouvelle Tribune

La jeunesse Psd met fin à la polémique

Espace membre

Les dernières réactions et sorties médiatiques de certains leaders après le congrès extraordinaire du Psd n’est pas du goût de la jeunesse du parti. Dans une déclaration qu’ils ont fait, ils ont fustigé ces comportements qu’ils trouvent incompatibles avec les idéaux du parti qui prônent la social-démocratie, la tolérance et le respect mutuel. Pour eux, le président Amoussou est le seul qui puisse sauver le parti des lutes de clan et c’est pourquoi ils l’ont maintenu au poste de président

DECLARATION DE LA JEUNESSE DU PARTI SOCIAL DEMOCRATE (JPSD)

La Jeunesse du Parti Social Démocrate (JPSD) a observé ce qui se passe, ce qui s’écrit et ce qui se dit depuis la tenue du 1er Congrès extraordinaire du Parti le 06 août 2011. Nous venons dire notre honte devant ces comportements qui sont en totale opposition aux décisions prises le 06 août dernier au Congrès extraordinaire. Ces agissements nous révèlent aisément que ceux sur qui nous comptions pour relancer le Parti ont laissé de côté les décisions du Congrès. Ils ont laissé de côté le combat collectif de tous les militants pour choisir et de lancer dans des combats personnels.

De notre avis, cette besogne dans laquelle ils se sont lancés ne contribuera pas à consolider notre Parti. Nous ne savons pas pourquoi ils ont choisi de détruire notre œuvre commune. Certains rendent les autres responsables de ce qui ne marche pas. D’autres s’attribuent le mérita de tout ce que nous avons fait de bien ensemble. Ces comportements, qui n’ont rien à voir avec la social-démocratie, ne font pas partie de la tradition de tolérance et de respect mutuel qui caractérise notre Parti depuis sa création. Le Président Bruno AMOUSSOU ne nous a jamais donné de tels exemples et nous sommes inquiets sur la capacité de ceux-là à assurer convenablement la relève au sein du Parti.

Le constat est sans équivoque que pendant près de deux ans où le Président Bruno AMOUSSOU nous a laissé la conduite des activités du Parti, nous n’avons rien fait pour faire grandir le Parti. Pas une seule réunion dans les sections et les fédérations de nos fiefs. Au contraire, cette période a vu grandir les querelles de personnes qui ont paralysé le Bureau Exécutif National. Les seules actions d’animation et d’organisation de terrain n’étaient venues que de la jeunesse que nous sommes. Nous savons tous les blocages qui nous ont été créés par les assoiffés du pouvoir dans notre Parti à travers leurs valets dont les activités ces derniers jours ne nous étonne pas, tant ils sont passés maîtres dans ces genres d’œuvres.

Les mauvais résultats enregistrés lors des dernières élections législatives sont là pour prouver que depuis août 2009 où le Président Bruno AMOUSSOU nous a laissé la conduite du Parti, nous n’avons pu rien faire pour le réorganiser, pour lui insuffler un nouveau souffle et le défendre à divers niveaux où il en avait besoin. Le Congrès du 06 août 2011 a définitivement tourné cette sombre page, nous nous en réjouissons et remercions tous les congressistes pour leurs sens de clairvoyance et de militantisme.

Au niveau de la Jeunesse du Parti Social Démocrate (JPSD), nous sommes préoccupés par l’avenir de notre Parti et ses rendements politiques futurs. C’est pourquoi, nous n’accepterons pas que certains, et pas des moindres, continuent leurs luttes personnelles. Nous avons eu raison de demander au Président Bruno AMOUSSOU de ne pas passer la main maintenant. Nous sommes de ceux qui avons demandé et continuons de demander au Président Bruno AMOUSSOU de remettre les choses en ordre, de ramener tous les militantes et militants sur les préoccupations qui font l’honneur de notre Parti : le combat pour la justice dans le Parti et dans tout le pays, le combat pour la promotion de chacun et de tous et maintenant le combat contre la vie chère.

Nous sommes convaincus que seule son autorité peut permettre un vrai renouvellement dans les instances du Parti. C’est lui et lui seul qui peut nous délivrer des luttes de clans. Nous ne voulons pas que le Parti éclate et disparaisse car c’est, de notre avenir, de l’avenir de la jeunesse qu’il s’agit. Le congrès extraordinaire a connu un grand succès et a tracé la voie à suivre. Nous savons désormais ce qu’il faut faire pour relancer notre Parti.

Connaissant désormais la réponse à la politique de la main tendue, nous nous activerons à renforcer l’Union fait la Nation. Pour nous, le moment est venu de retourner sur le terrain, de reprendre nos combats d’idées et de rechercher ce qui nous fait grandir tous : emploi, promotion, justice, même chance de réussite, développement équilibré du pays.

Que ceux qui veulent les mêmes choses que nous se mettent au travail partout dans le pays.

Fait à Cotonou, le 20 août 2011

Pour la Jeunesse du Parti Social Démocrate (JPSD)

Le Comité,

Jocelyn AHYI

Coordonnateur

Judicaël BIAOU

Chargé de la Réflexion Intellectuelle

Chargé de la Logistique

Richard DEGBEKO