La Nouvelle Tribune

Programme de vérification des importations : comment Yayi veut gérer les recettes ?

Espace membre

Le Programme de vérification des importations (Pvi) nouvelle génération continue de défrayer la chronique surtout à cause de la flambée excessive des prix des produits de premières nécessités. Le gouvernement ne semble pas prêt à revoir sa politique pour un réajustement des coûts.

Une chose est pourtant sûre. Avec l’application de ce programme dès la fin de ce mois ou début septembre, les prix de dédouanement vont connaître une hausse vertigineuse. Ce qui va faire accroître les recettes douanières et par ricochet renflouer les caisses de l’Etat. Or, le budget de l’Etat exercice 2010-2011 qui tourne autour de 1200 milliard de francs est une prévision faite sans tenir compte du programme de vérification des importations et des recettes supplémentaires que cela va générer. Alors, la question qui taraude les béninois est de savoir comment le gouvernement compte gérer ces fonds additionnels ? Boni Yayi va-t-il opter pour un collectif budgétaire et demander aux députés leur accord ou va-t-il les gérer dans le vide. Comme nombre d’autres questions relatif au Pvi, personne ne parle pour le moment de la gestion qui sera faite des fonds.