La Nouvelle Tribune

Face à face centrales syndicales et Koupaki, ce jour

Espace membre

(Le meeting de ce matin à la Bourse du travail maintenu) Suspendues depuis le 02 juillet dernier, les négociations entre le gouvernement et les secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales reprennent ce mardi au lieu habituel, l’Infosec, à Cotonou.

L’invitation émane du premier ministre Pascal Koupaki et est parvenue ces dernières heures aux responsables syndicaux. C’était d’ailleurs l’une de leurs exigences, et ils l’ont réitérée à leur dernière conférence de presse. Sans doute que les débats seront houleux à cette occasion, après les derniers évènements. De sources proches de la Bourse du travail à Cotonou, Gaston Azoua, Pascal Todjinou, Dieudonné Lokossou et tous les autres secrétaires généraux ne manqueront pas d’exprimer au premier ministre toute leur amertume, suite à la récente sollicitation du Chef de l’Etat vis-à-vis du haut commandement militaire dans la résolution de la crise sociale en cours. Ils restent également fermes sur la poursuite de l’application du Décret N°2011-335 du 29 avril 2011 portant institution d’un coefficient de revalorisation des traitements indiciaires des agents de l’Etat du ministère de l’économie et des finances, récemment abrogé par le gouvernement, suite à la décision de la Cour constitutionnelle, qui l’a déclaré anticonstitutionnel. Malgré cette invitation du premier ministre en cette même journée, les centrales syndicales maintiennent leur meeting qui se tient ce mardi matin à Bourse du travail à Cotonou.