La Nouvelle Tribune

Nomination d’un nouveau SG du Prd: Wabi Fagbémi réagit et clarifie

Espace membre

La nomination d’un nouveau secrétaire général à la tête du parti du renouveau démocratique (Prd) après la démission de Moukaram Badarou suscite depuis peu moult polémiques. Selon certaines rumeurs, ce nouveau choix serait susceptible de probables guéguerres dans l’entourage du Prd. Pour d’autres, il se pose un problème de légalité par rapport du choix porté sur le nouveau secrétaire général du Prd par intérim puisque selon ces rumeurs, la désignation du nouveau secrétaire général du Prd devrait se faire lors d’une assemblée générale statutaire du parti.

Toutes ces informations ventilées ça et là seraient une pure intoxication t une manipulation de sources inavouées, a laissé entendre le nouveau Sg Wabi Fagbémi Karimou lors d’un point de presse qu’il a donné hier à son domicile à Porto-Novo. Selon les explications fournies aux hommes des médias, sa nomination est légale et conforme aux textes fondamentaux du Prd. « J’étais le secrétaire général adjoint du parti et selon les textes, une fois le secrétaire général démissionne, c’est à lui que revient la charge de le suppléer à ce poste… » a laissé entendre M. Wabi Fagbémi Karimou. Il précise également qu’avant qu’il ne soit à ce poste, une réunion du bureau politique du parti a été convoquée le vendredi dernier par le président du parti Me Adrien Houngbédji à son domicile à Cotonou où tous les membres étaient présents. A la suite de cette réunion de Cotonou, le président Adrien Houngbédji a rencontré tous les responsables de sections, sous sections, les conseillers et les chefs quartiers à son domicile le lendemain à Porto-Novo. « Le choix porté sur ma personne n’a été et ne serait jamais source de polémiques ni de guéguerres au sein du parti» a-t-il déclaré. Rappelons que le nouveau secrétaire général du Prd Wabi Fagbémi Karimou est un enseignant professeur certifié dans un collège de la capitale Porto-Novo. Il est né à Pobè et est actuellement un conseiller communal de cette commune du plateau où il le président de la commission éducation-jeunesse-sport. Au cours des dernières élections présidentielles et législatives, il a été le responsable de la coordination de l’UN dans les départements de l’ouémé et du plateau. Rappelons qu’il a été aussi le secrétaire général adjoint du bureau directeur national de ce syndicat. Marié, il est père de cinq enfants.