La Nouvelle Tribune

Haute cour de justice: les représentants de l’Assemblée nationale seront connus lundi prochain

Espace membre

(Les députés Yahouédéhou, Dègla et Eric N’Dah seront remplacés) Depuis le renouvellement du parlement pour la 6è législature, plusieurs députés ont retrouvé leur fauteuil tandis que d’autres n’en ont pas eu la chance. Parmi ceux qui ne sont pas revenus, figurent les députés qui siégeaient à la Haute cour de justice (HCJ), notamment le député Janvier Yahouédéhou et le député Benoit Dègla.

Le troisième député qui a perdu son fauteuil à la Haute cour de justice est Eric N’Dah récemment appelé par le chef de l’Etat pour servir dans son gouvernement en tant que ministre de l’enseignement maternel et primaire. Les trois autres députés qui ont pu sauver leur fauteuil au sein de l’Assemblée nationale et également à la HCJ sont les députés Edmond Agoua, Yacoubou Malèhossou et Vlavonou Louis. Ces trois députés vont garder leur siège au sein de la Haute cour de justice. Après l’installation de la 6è législature, il était important de procéder au remplacement des trois députés qui ont perdu leur fauteuil. C’est à cette tâche que vont s’atteler lundi prochain les députés de la présente législature. C’est du moins ce qui a été retenu par le bureau de l’Assemblée nationale et la conférence des président. Le choix des députés qui vont siéger au sein de la HCJ va susciter une fois bagarre rangée entre les députés de la majorité parlementaire et leurs collègues de le l’Union fait la nation. Puisqu’on se rappelle les tractations et les dissensions qui ont vu le jour entre ces deux camps politiques lors de l’élection du bureau de l’institution parlementaire et celles des commissions permanentes. Finalement, c’est la RB qui a pu tirer son épingle du jeu en faisant défection de l’UN. Ce scénario risque de se reproduire lors de la désignation des représentants de l’Assemblée nationale à la HCJ car les députés menacent déjà de ne rien donner à l’opposition parlementaire.