La Nouvelle Tribune

Election des bureaux des commissions: l'opposition marginalisée, la Rb s'en tire avec des miettes

Espace membre

Bénin - (La séance reportée à jeudi prochain) Après avoir procédé, lundi, à la constitution des 5 commissions permanentes, le parlement est passé à l’élection du bureau desdites commissions. Un bureau composé de 5 membres dont un président, un vice président, deux rapporteurs et le secrétaire. Si les présidents des 5 commissions sont connus, les autres membres ne le sont pas. Ceci s’explique d’une part par l’absence de trois (3) commissions sur les cinq (5), et de l’autre de la mésentente notée au sein des deux (2) commissions présentes, notamment la commission des lois et celle des relations extérieures. L’autre chose est que certains anciens ministres et Dg de sociétés, actuellement députés tiennent à forcer leur entrée dans les bureaux. Ce qui a suscité une brouille ayant conduit à la suspension des travaux qui reprennent ce jeudi, en présence de toutes les commissions. La Renaissance du Bénin, fidèle à sa nouvelle ligne de conduite vis-à-vis de l’Un, s’est encore illustrée par le positionnement de l’honorable Epiphane Quenum, à la tête de la commission de l’éducation. Une miette sur l’ensemble des cinq commissions dont les quatre restantes reviennent à la majorité présidentielle.

Présidence des commissions

Commission des lois:

Hélène Aholou Kèkè

Commission des finances: Grégoire Laourou

Commission du plan:

Chabi Sika

Commission de l’éducation:

Epiphane Quenum

Commission des relations

extérieures:

Isidore Gnonlonfoun