La Nouvelle Tribune

Passation de service à la Dgddi: «Nous allons refonder la douane béninoise»

Espace membre

(Déclare le Dg/Douanes entrant, Théophile Soussia) Bénin - Le nouveau Directeur général des douanes et droits indirects, Théophile Soussia est officiellement entré  en fonction hier par le biais d’une cérémonie de passation de services qui a eu lieu dans les locaux de l’institution à Cotonou. Le nouvel homme fort des douanes béninoises a annoncé plusieurs défis et insiste surtout sur la nécessité de refonder le système douanier béninois. « Je recevrai dans les tout prochains jours, ma lettre de mission qui précisera mes tâches et les missions à accomplir. Je rassure que nous relèverons plusieurs défis. Quand aux sceptiques, nous leur dirons, Yes we can ».  Le nouveau Directeur général des douanes et droits indirects, Théophile Soussia a  à peine prononcé ces  premiers mots qu’il fut accueilli par des  ovations nourries de la nombreuse assistance qui a fait le déplacement. « Nous  allons refonder  la douane béninoise » a-t-il  poursuivi, annonçant qu’il s’emploiera avec l’appui de la hiérarchie à mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut. De façon plus concrète, le nouveau Directeur général a, entre autres,  insisté sur  la nécessité de poursuivre l’informatisation des procédures et des services douaniers ainsi que les travaux de finalisation du guichet unique. « Ensemble, nous allons écrire une nouvelle page de notre histoire, de l’histoire de notre  maison. Tout cela est possible si nous travaillons avec efficacité et avec méthode » a-t-il aussi  laissé entendre.

Le Directeur général sortant, le Colonel Issiaka Inoussa, se dit pour sa part satisfait d’avoir accompli sa mission à la tête de la douane béninoise en 365 jours de gestion. « Les hommes passent, mais les structures demeurent » lâche-t-il aussi, heureux d’avoir permis en un an, à la douane béninoise de passer de 19 milliards à 25 milliards,  comme niveau moyen de recettes mensuelles. Extension du Sigma ++ ; informatisation et interconnexion des unités douanières ;  création d’une régie d’avance en ce qui concerne les mini dépenses d’une valeur de 350.000.000 Fcfa ; sont entre autres progrès réalisés sous le directeur sortant, qui affirme avoir fait violence  sur lui-même et sur les autres pour atteindre ces objectifs.

«Je tiens à  vous souligner que vous êtes tenu par l’obligation de résultats » a déclaré quant à elle, Adidjatou Mathy’s , nouveau ministre des finances et de l’économie à  l’endroit du Dg entrant. Pour cela, continue-t-elle,  il doit instaurer un climat de franche collaboration  en veillant à ce que chaque agent contribue à l’amélioration des recettes, en vue de satisfaire à l’engagement pris par l’administration des douanes, d’atteindre les objectifs  à elle assignés au titre de l’année 2011. Elle rassure que pour accompagner la douane béninoise dans la réussite de cette mission,  des dotations budgétaires sont inscrites au budget programme 2011-2013 du ministère des finances et de l’économie,  notamment pour le renforcement des moyens matériels et humains et la mise en œuvre, ne serait-ce que partielle, du plan d’urgence de l’administration douanière.