La Nouvelle Tribune

Tchaourou / Emeutes suite à l’installation du conseil communal

Espace membre

Des badauds contestent le choix du Maire élu
La commune de Tchaourou a frôlé hier la catastrophe. Et pour cause, à l’annonce du nom du nouveau Maire élu suite à l’installation du conseil communal, une horde d’individus ont investi les rues pour disent-ils contester le choix du Maire élu.

Plusieurs pneus ont été à cet effet brûlés et des rues bloquées y compris la voie inter Etats Parakou-Cotonou pendant plusieurs heures. Pour les auteurs de cet acte qui n’honore point cette localité d’origine du Chef de l’Etat, le maire doit forcément être de Tchaourou ville et non d’une localité environnante comme c’est le cas de l’élu. A cet effet, ils ont preféré  le conseiller Jonathan Awo qui serait l’oncle maternel du maire sortant à celui que le conseil communal a choisi et qui a nom Sounon Bouko Bio. Contre vents et marées, il succède désormais à Soulé Biaou. Originaire de Wari Maro, un village proche de Bètèrou Sounon Bouko Bio a comme premier et deuxième adjoints respectivement Bachirou Dramane et Adamou Elijah Yawara. De l’avis des conseillers ayant porté leur choix sur le nouveau maire, la mairie ne serait pas une affaire de famille. C’est pour cela, justifient-ils, qu’ils ont « opté pour l’alternance au conseil communal.

Georges Akpo