La Nouvelle Tribune

Commune d’Avrankou

Espace membre

Installation ce jour du maire sur fond de tension
A l’instar des autres communes du Bénin, la commune d’Avrankou installe ce jour son conseil suite aux résultats définitifs de la Cena qui  proclame gagnant le Parti du renouveau démocratique (Prd).
Mais des poches de tension subsistent toujours par rapport à ces résultats donnés par la Cena et  l’élection du nouveau maire d’Avrankou s’annonce houleuse voire incertaine. En effet, les militants des  Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), malgré les instructions données par le gouvernement, sont montés une fois encore au créneau hier pour contester l’installation du conseil communal. C’est à travers une déclaration commune des populations des sept  arrondissements que compte la commune d’Avrankou. C’était à la maison des jeunes et loisirs d’Avrankou en présence des membres de la section Fcbe   de la localité, des chefs d’arrondissements, des membres de la coordination Fcbe d’Avrankou, les conseillers communaux sortants dont Vincent Koudogbo. A travers leur déclaration, lue par le porte-parole de la section Fcbe d’Avrankou, Vodounon Toyi Godonou a rappelé d’entrée les résultats enregistrés par la Fcbe à Avrankou. A en croire ses propos, les chiffres à la fin des opérations de recensement sont de 54.973 inscrits dans les sept  arrondissements d’Avrankou. Mais les chiffres proclamés par la Cena donne un total d’inscription de 46.069 soit un écart de 8904. Le porte-parole et le conseiller Vincent Koudogbo se sont insurgés dans leur déclaration contre l’installation d’un conseil communal qui ne reflète pas les résultats des  urnes. Par cette occasion, les populations ont mis aussi en garde les forces de l’ordre pour que la neutralité soit observée. Selon les propos du conseiller Vincent Koudogbo, les militants Fcbe menacent de barrer ce jour les voies d’accès et d’interdire l’installation des conseillers élus. On se demande alors ce qui va se passer aujourd’hui entre les militants de la Fcbe et ceux du Prd à Avrankou si on se rappelle les troubles répétées orchestrés par les militants Fcbe tout juste après la proclamation des résultats par la Cena.

Ismail Kèko