La Nouvelle Tribune

Des tractations pour contourner le choix de Houngbédji

Espace membre

Des sources proches de certains leaders du Prd, des tractations seraient en train d’être menées pour contourner le choix de Me Adrien Houngbédji. Des élus Fcbe de la ville de Porto-novo seraient aussi approchés afin qu’ils reversent leurs voix à certains candidats au poste de maire qui n’ont pas démordu après les injonctions du président du Prd Adrien Houngbédji.
Des millions de francs seraient mobilisés par certains aspirants du fauteuil de maire pour « acheter» des conseillers du Prd. Ces contacts seraient menés depuis plusieurs jours dès l’annonce du choix du jeune Moukaram Océni. On se demande alors si les consignes données par Me Adrien Houngbédji seront respectées sur le terrain. Le Prd ne serait-il pas en train de voler en éclats? Si la rebellion qui se trame arrivait à avoir le dessus sur la décision du parti, qu’adviendrait-il du parti du renouveau démocratique ( Prd) dans la ville de Porto-Novo, qui on le sait lui est acquis? Ne tendons-nous pas vers la scène qui s’était produite en 2002 lors de l’installation du conseil communal de Sèmè-Kpodji où le parti avait opéré un choix mais sur le terrain c’était un autre schéma qui a été concocté et réussi. Puisque en son temps, c’était la conseillère communale Bérénice Koukoui Djenguè qui a été choisie par le parti mais contre toute attente ce fut l’actuel maire Mathias Gbèdan qui a su négocier et arracher le fauteuil de maire contre le choix du président du parti. Dans tous les cas, le jeune conseiller et futur maire Moukaram Océni doit encore prier tous les dieux pour que sa volonté et celle du leader du parti se fassent car des réunions secrètes continuent d’être tenues chez des conseillers et dans des lieux occultes pour aller contre ce choix de Me Adrien Houngbédji.