La Nouvelle Tribune

Bruno Kangni à propos des législatives: «Le parlement n’est pas une caisse de résonance»

Espace membre

Bruno Kangni porte parole de l’Union fait la nation a animé hier au siège de la direction de campagne une conférence de presse. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour. Il s’agit entre autres de la correction du fichier électoral et l’importance du parlement. " Après les situations tumultueuses nées au lendemain de l’élection présidentielle, quels enseignements tirés du vote bloqué par le régime au pouvoir?"

Ainsi, Bruno Kangni plantait le décor pour une conférence de presse au cours de laquelle il n’a pas fait de cadeau à Yayi et les siens. Pour le conférencier, la liste électorale permanente informatisée (lépi) est érigée en un système de fraude bien organisée et les résultats du vote du 13 mars dernier le confirment. Son application forcée par la Cour constitutionnelle à en croire Bruno Kangni révèle les véritables mobiles de l’action programmée. L’homme, le regard cerclé de ses lunettes pense qu’il faut étouffer dans l’œuf les velléités de Boni Yayi à ne pas accepter un véritable contre pouvoir qu’est l’Assemblée nationale. C’est le seul contre pouvoir légal et non une caisse de résonance. ‘‘Cette fois-ci, l’Union fait la nation veillera au grain pour prouver à la face du monde entier que sa victoire à la présidentielle lui avait été arrachée par les assoiffés du pouvoir,’’ a-t-il ajouté. Pour finir, il a exhorté les populations à voter massivement les listes de l’Union fait la Nation pour faire barrage à l’ordre autocratique rampant.