La Nouvelle Tribune

Lettre au Président Adrien HOUNGBEDJI

Espace membre

Monsieur le Président,

Au nom de mon organisation, le PTD/PTA, et en mon nom personnel, je tiens à vous féliciter pour vos déclarations et vos prises de position face au scandale électoral organisé par le gouvernement du changement. En effet, ce gouvernement par le truchement des pyromanes qu’il a su, au travers de la corruption, imposer à la tête des institutions les plus concernées dans notre pays par les opérations de vote, vient de faire un coup d’état  électoral qui sonne le glas des idéaux de la Conférence Nationale des Forces Vives de Février 1990. Ce gouvernement et ses pyromanes viennent de plonger notre pays, la république du Bénin que l’on considérait comme «le phare de la liberté pour l’Afrique» (citation) dans le désarroi le plus grave. Nous vous soutenons et vous soutiendrons dans tout ce que vous dites et faites et qui va dans le sens du rétablissement de la démocratie, le rétablissement des acquis démocratiques  conquis aux prix de sacrifices terribles  par les travailleurs, les femmes et les jeunes de notre patrie, la République du Bénin. Nous vous soutiendrons dans cette lutte de résistance contre la fraude, l’imposture, la confiscation des libertés et des droits démocratiques des citoyens, dont le droit de vote.

Tout ceci a été reconnu par le pyromane de la CENA dans son interview au journal la NOUVELLE TRIBUNE n° 2073, édition du 25 Mars 2011. Il reconnait sans aucune pudeur avoir violé la loi qui exigeait que les urnes soient cadenassées avec des modèles de cadenas qu’il dit, à l’écouter, ne pas avoir distribués dans tous les bureaux de vote du pays. Il reconnait, lui le magistrat de haut niveau, avoir fait obstruction à un exploit d’huissier autorisé par le président du tribunal. Il reconnait avoir appliqué une LEPI qui dénie à plus de 1.000.000 d’électeurs leur droit de vote.

Face à ce sabotage et cette fraude massive, nous , nous  sommes à vos côtés pour que ce qui vous est «dû» lors de ce scrutin présidentiel vous soit rendu comme les populations l’ont exprimé à travers leurs bulletins de vote et les urnes malgré ces actes délibérés, scandaleux et inadmissibles.

Mon organisation, le PTD/PTA exhorte tout le peuple béninois qu’ils soient hommes, femmes, jeunes, tous les travailleurs, tous les partis politiques épris de paix et du respect des libertés, tous les syndicats et autres associations à dire NON à cette aventure dans laquelle nous conduisent les pyromanes désignés  du gouvernement du changement.

En tout cas, pour ce qui nous concerne, notre position est claire et ne souffre d’aucune confusion, ni d’aucune hésitation et fluctuation malgré les communiqués et la répression du Pasteur «apôtre de Jésus Christ», malgré les ingérences et les menaces du président de la République du Nigéria, président en exercice de la CEDEAO.

Notre position est claire et elle est :

-Non à la fraude,

-Non à l’imposture,

-Que la loi soit respectée et qu’elle soit dite,

-Que le «dû» soit rendu à son propriétaire, c’est-à-dire le vainqueur des élections présidentielles.

Cotonou le 27  Mars  2011

Pour le PTD/PTA,

le Secrétaire Général

Armand ELISHA

Ancien député

PTD/PTA.