La Nouvelle Tribune

Un ancien candidat à l’élection présidentielle gagne la rue

Espace membre

L’euphorie éphémère d’un dépôt de candidature et la subite notoriété qui en résulte l’ont-ils ôté à sa misère habituelle.  Jadis Thierry Adjovi, alias le Magestic, faisait la vedette et attirait l’attention de tous ceux qui passent aux encablures de l’étoile rouge par le caractère insolite de son accoutrement. Puis, il a attendu le moment idéal pour s’illustrer davantage. Lorsque la Commission électorale nationale autonome(Cena) a lancé l’ouverture des dépôts de candidature pour l’élection présidentielle, il s’est montré prompt à déposer sa candidature.  Il était sous les feux de la rampe. On le voyait partout, avec son costume noir, parfois empruntant le même véhicule que le candidat Issa Salifou. La période de grasse n’a duré que le temps d’un feu de paille puisque quelques jours après la Cour a mis fin à la comédie de Thierry Adjovi. Sans tarder, il a replongé dans sa démence, troquant le costume sombre contre des body et des joggings serrés et usagers. Hier à l’étoile rouge, le candidat Thierry n’avait rien d’un homme commun, un crayon en main, les cheveux touffus et non peignés, il marchait la tête baissée et hâtait les pas. Malgré son état, la constitution lui a permis de se déclarer candidat et de sortir de l’anonymat. Aujourd’hui personne ne s’occupe de lui mais demain, il risque de refaire le même coup et ainsi avoir des adeptes.