La Nouvelle Tribune

Après la proclamation des résultats provisoires: la jeunesse Abt réagit

Espace membre

Les résultats provisoires de l’élection présidentielle proclamés par la Cour constitutionnelle sont contestés par les jeunes de l’alliance Abt. Ils ont organisé à cet effet à leur siège une conférence de presse au cours de laquelle ils ont dénoncés la complicité entre le Président Boni Yayi et certains responsables des institutions chargées d’organiser les élections.

(Lire l’intégralité la déclaration faite ce mardi à leur siège)

Déclaration de la jeunesse ABT, 22 mars 2011

Mesdames, Messieurs chers amis de la presse, chers sympathisants, et militants

Bonjour et merci d’avoir répondu à l’invitation de la jeunesse de l’Alliance ABT.

Comme vous le savez tous, notre pays traverse une situation politique inédite qui ne laisse personne indifférent, encore moins une jeunesse consciente, citoyenne et responsable.

«Chaque génération doit, dans une relative opacité, découvrir sa mission, l’accomplir ou la trahir» disait Frantz Fanon.

En soutenant le candidat Abdoulaye Bio Tchané, c’est en fait un certain nombre de valeurs que nous avons choisi de défendre : la compétence, la probité, la rigueur, l’expérience et la pertinence du contenu du projet de société. Ces valeurs pour nous demeurent et notre leader, le Président ABT incarne toujours la seule alternative crédible pour un Bénin véritablement uni et prospère.

C’est l’occasion de remercier très chaleureusement tous les partis, mouvements et associations de jeunes qui ont cru en cette candidature de l’espoir et travaillé ardemment pour sa réussite.

Vous le voyez vous-mêmes, les résultats annoncés par la Céna et la Cour Constitutionnelle, ne reflètent pas la réalité des urnes. Le processus électoral dans son ensemble a été entaché de multiples et graves irrégularités en raison d’une complicité flagrante entre le Président YAYI BONI et certains responsables d’organes et institutions en charge des élections.

D’abord, la LEPI, instrument de développement qui devait définitivement permettre au Bénin d’organiser des élections transparentes et non susceptibles de contestations, a non seulement exclu des milliers de Béninois, mais a été également la source de fraudes massives, en raison de sa conduite solitaire et cavalière par l’Honorable Arifari Bako d’une part, et de la volonté manifeste du pouvoir de se l’approprier d’autre part.

Ensuite, le scrutin du Dimanche 13 mars 2011 a été le théâtre de corruption massive, de bourrages d’urnes par des bulletins pré cachetés, de création de bureaux de vote fictifs, de transport irrégulier d’électeurs et de matériel de vote, de propagande, de menaces et d’intimidations par les partisans du Chef de l’Etat, dans le seul but d’assurer sa réélection en dépit de l’alternance voulue par le peuple.

Enfin, les résultats provisoires proclamés par Maître Robert DOSSOU, Président de la Cour Constitutionnelle, confirmation sans grande surprise des indications annoncées sur fond de contestations internes par Monsieur Joseph GNONLONFOUN, Président de la CENA, confirment davantage la volonté du pouvoir et de ses alliés de dicter leur loi au peuple béninois, réputé pacifique.

Ceci malgré les nombreuses raisons qui justifient une invalidation pure et simple de cette élection.

A la date d’aujourd’hui, les frustrations nées de l’exclusion de milliers de béninois privés de leur droit de vote, l’indignation des électeurs face à l’ampleur des fraudes et irrégularités, et les déclarations de victoire des uns et des autres présagent d’une tension sociopolitique dangereuse pour notre pays.

La jeunesse de l’Alliance ABT en appelle donc à la responsabilité et à la sagesse des membres de la Cour Constitutionnelle pour une prise en compte effective des irrégularités et des recours afin d’éviter au peuple Béninois le chaos.

Autrement, la jeunesse de l’Alliance ABT les en rendra personnellement responsables devant l’histoire, au même titre que messieurs Arifari Bako, Joseph GNONLONFOUN et le Président Boni YAYI.

A l’endroit de la jeunesse Béninoise toute entière, la jeunesse de l’Alliance ABT lance un appel à la sérénité et à une mobilisation permanente et indéfectible autour des idéaux de paix, de sauvegarde de la démocratie et de développement prônés par le Président Abdoulaye Bio Tchané.

A tout le peuple Béninois enfin, la jeunesse de l’Alliance ABT lance un appel à la vigilance et à la mobilisation pour la défense des acquis de notre démocratie.

Vive le Bénin !

Je vous remercie.