La Nouvelle Tribune

Présidentielle de mars 2011: l’Uemoa salue la maturité du peuple béninois

Espace membre

Bénin - En fin de mission d’observation au Bénin pour le compte de l’élection présidentielle du 13 mars dernier, la délégation de l’Uemoa a fait une déclaration préliminaire dans la matinée d’hier au Novotel Orisha à Cotonou. Hormis quelques irrégularités, elle croit que globalement le scrutin s’est déroulé de façon apaisée et sans incidents majeurs. «Le scrutin du 13 mars s’est déroulé dans une ambiance de forte mobilisation des populations». C’est l’avis de la délégation de l’Uemoa dépêchée au Bénin pour l’observation de l’élection présidentielle. Dans une déclaration liminaire faite hier à Cotonou, le Président du comité inter parlementaire de l’Uemoa,  Mélégué Traoré,  a fait observer le retard dans le convoyage du matériel électoral et dans le démarrage des opérations au niveau de certains bureaux de vote. Le scrutin a d’après lui, souffert de quelques dysfonctionnements qui seraient liés à l’affichage inexistant de la liste par endroits, et à la confusion entretenue autour de la lépi, qui est prise comme la grande  nouveauté. En revanche, il loue la flexibilité du système qui a permis de voter jusqu’à la nuit tardive. La mission se dit surtout être  impressionnée par le comportement et la maturité des électeurs, des représentants des candidats. Elle  a aussi  constaté que trois candidats ont été effectivement  un peu partout sur le territoire national. Par ailleurs, elle a souligné qu’elle n’a pas été témoin de fraudes significatives et souhaite plus de transparence et d’accessibilité dans la rédaction des dispositions électorales et par voie de conséquence du vote. Pour finir, la délégation remercie l’ensemble des acteurs politiques, les médias et la Céna pour les multiples efforts qu’elle a consentis en vue de l’effectivité du premier tour de l’élection présidentielle.