La Nouvelle Tribune

Tractations pour le fauteuil de maire à Porto-Novo

Espace membre

Le choix de Me Adrien Houngbédji contesté
(Le Prd au bord de l’éclatement)
Le Prd de Me Adrien Houngbédji vient d’opérer un choix pour le fauteuil de maire de Porto-novo. Mais les militants rejettent dans leur majorité le choix de Moukaram Océni préssenti pour être maire de Porto-novo. Ils menacent de désobéir aux injonctions du président du parti.

Depuis quelques jours des rumeurs persistantes font état de ce que le prochain maire de Porto-novo sera issu des rangs de la communauté Yoruba de la ville. Depuis hier, ces rumeurs se précisent de plus en plus et selon des sources proches de l’état major du parti, ce serait un certain Moukaram Océni qui aurait été choisi par le président Adrien Houngbédji pour présider à la destinée de la municipalité de Porto-Novo pour les cinq années à venir. Mais ce choix de Me Adrien Houngbédji a été très tôt contesté par les militants membres des sections et sous sections du parti et les nouveaux conseillers élus ainsi que la majorité des militants du Prd à la base. Depuis que cette décision a été prise de positionner cette fois-ci un Yoruba à la tête de la mairie de Porto-novo, personne n’aurait jamais cru un instant que c’est le jeune Moukaram Océni élu lors de ces communales sur la liste du Prd dans le 4è arrondissement de Porto-Novo. Mais ce choix vient de déjouer tous les pronostics et les  promesses mirobolantes faites par le président du parti à certains candidats qui auraient beaucoup financé le parti depuis toujours. C’était plutôt d’autres noms qui circulaient de bouche à oreille et dans l’entourage immédiat de Me Adrien
Houngbédji. Il s’agit entre autres de Bernard Dossou, maire sortant de la ville de Porto-novo qui était candidat à sa propre succession, Désiré Kitoyi un des fidèles de Me Adrien Houngbédji depuis plus d’une décennie et qui aurait même injecté sa fortune pour faire émerger le Prd, Yibatou Sanni Glèlè Mèlvina une femme combattante et l’une des principaux bailleurs du Prd mais qui a préféré porter son choix sur son homme de main en la personne de Moukaram Océni, David Biokou qui milite depuis longtemps au sein du parti et qui a beaucoup aidé financièrement le parti lors des dernières communales d’avril 2008 mais qui malheureusement n’a pas pu franchir le cap d’élection de conseiller dans le 1er arrondissement de la ville t enfin l’ex ministre des enseignements primaire et secondaire Colette Houéto qui a été très vite désillusionnée de son rêve. Il faut dire que depuis hier, le président du Prd Me Adrien Houngbédji a commencé une série de consultation de ses militants à la base arrondissement par arrondissement. Dans la journée d’hier, il aurait reçu à son domicile les responsables de sections et sous sections pour leur annoncer la nouvelle et recueillir leurs avis sur le choix opéré. Malheureusement, ce choix ne rencontre pas l’assentiment des militants à la base puisque, à en croire leurs propos, Moukaram Océni n’est pas connu pour son  militantisme. Inconnu des militants, même de son arrondissement, il ne serait qu’un profiteur de la 25è heure qui veut bénéficier du couvert de sa marraine yibatou Sanni Glèlè. Même son choix st contesté par la comunauté des yorubas de Porto-novo. Sur les huit conseillers Yorubas élus de Porto-novo sur la liste Prd, six auraient opposé leur refus catégorique d’épauler ce choix. Selon certaines indiscrétions, les nouveaux conseillers élus menaceraient de désobéir au leader des choco choco s’il persiste dans son choix. Autrement dit, le parti Prd est actuellement au bord de la cassure et Me Adrien Houngbédji doit écouter sa base et de revoir sa copie.

Ismail Kèko