La Nouvelle Tribune

Probable visite de yayi sur le campus: l'uneb et la fneb appellent au boycott

Espace membre

Le président Boni Yayi est désormais persona non grata sur le campus d’Abomey Calavi. Dans un communiqué laconique signé conjointement des responsables de l’Uneb(Union nationale des étudiants du Bénin) et de la Fneb(Fédération nationale des étudiants du Bénin), ces deux syndicats d’étudiants s’opposent à la venue du premier magistrat sur le campus et demandent à leurs camarades de boycotter cette rencontre. Selon des sources dignes de foi, ce qui a irrité les étudiants est le mépris du gouvernement face aux nombreuses sollicitations des étudiants qui vivent et étudient dans des conditions difficiles.

Il y vient, nous souffle-t-on, pour inaugurer une tente de cours offerte par le Tchad et une ambulance. Cette inauguration, précisent les mêmes sources, devait être faits depuis des mois mais à chaque fois, l’entourage du président Yayi prétextait de l’empêchement du président tchadien Idriss Déby qui doit accompagner le Chef de l’Etat pour cela. Mais grande a été la surprise des étudiants d’apprendre que Yayi vient seul à cette inauguration qui, plus est, se déroule en période de campagne électorale. « Nous disons halte à la manipulation,  nous n’allons pas accepter être le bétail électoral d’un candidat qui s’est toujours moqué de nous », fulmine un responsable d’étudiant. Parti pour être le héros des étudiants, en déclarant qu’il est prêt à verser son sang pour les sauver, Yayi en est devenu la risée quelques mois après à cause des fausses promesses et du mépris affiché pour cette couche estudiantine à travers ces actes.