La Nouvelle Tribune

L’alliance Abt exige une contre-expertise pour la Lepi

Espace membre

Lepi, destruction des affiches de campagne de l’Un, Cour constitutionnelle… tels sont les sujets au menu du premier point de presse de l’alliance Abt en période de campagne. Il a été animé hier au siège de campagne du candidat par le porte parole de l’alliance Abt Me Raymond Dossa.

«La Lepi est tronquée, cafouilleuse,… c’est un désordre artistique et il faut corriger cela ». Ces propos de Me Raymond Dossa hier montre bien le péril que constitue cette Lepi aux yeux. Pour Me Dossa, cette Lepi qui exclut plus de 1,3 millions de personnes ne peut pas être utilisée dans l’état pour l’élection présidentielle. Il faut vite aller à une expertise indépendante pour faire l’inventaire de tout ce qui a été fait et corriger toutes les lacunes. Pour lui, ce n’est pas la faute de ses personnes si elles n’ont pas été enrôlées puisque la loi stipule bien que c’est un recensement porte à porte. Concernant les affiches de l’Un qui ont été détruites, il affirme que c’est une dérive grave qu’il faut dénoncer car ce qui arrive à cette coalition peut aussi leur arriver puisqu’étant dans l’opposition comme eux. Aussi fustige-t-il la décision de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) qui demande à l’Un de retirer les affiches qui dénigrent le candidat Boni Yayi. Le praticien de droit qu’il est affirme que la Haac n’est pas une juridiction pour connaître d’une telle plainte et pour rendre cette décision. Selon lui, cette décision est floue et insuffisante puisqu’elle n’est pas motivée et rien n’a été dit qui démontre que tels ou tels propos sont injurieux. Le porte parole de l’alliance Abt a aussi profité pour dénoncer les manœuvres subreptices du gouvernement pour fermer le siège que le candidat a prévu pour les jeunes à Cadjêhoun. Actuellement, le gouvernement met la pression sur le propriétaire du terrain pour le contraindre à résilier le contrat de bail car pour lui, c’est un affront d’avoir un siège de campagne de son adversaire à quelques encablures de la résidence privée du Chef de l’Etat. Mais en depit de tous ces dérapages sur la Lepi, l’alliance Abt n’entend pas pratiquer la politique de la chaise vide et sera bel et bien présente à l’élection du 06 mars au cas où la date ne subit pas de changement.