La Nouvelle Tribune

Présidentielle: Le staff de Jean Yves Sinzogan à la rencontre des étudiants

Espace membre

C’est sur le campus d’Abomey Calavi que le candidat Jean Yves Sinzogan a lancé les hostilités pour la course à la magistrature suprême. Occasion pour les étudiants d’apprendre à connaître ce « nouveau produit » qui vient d’être lancé sur le marché politique national. La particularité de la rencontre du samedi dernier sur le campus,  c’est que ce sont les étudiants eux même qui ont annoncé la bonne nouvelle.

Il n’a pas voulu se dérober à son idéal de faire de la jeunesse le pilier central du développement du Bénin. C’est pourquoi le candidat Jean Yves Sinzogan a décidé de rallier beaucoup de jeunes à sa cause. Samedi dernier, ses chantres tous jeunes ont séduit leurs collègues par la qualité de leur communication. Tour à tour, Boris Sinzogan, Quetura Nicoué et Osséni Yaya ont présenté leur candidat. Un homme pétri de talent qui a passé 15 ans au service du développement du Bénin. Un pur produit du système éducatif béninois qui a gravi tous les échelons pour se retrouver actuellement au siège de la commission de l’Uemoa en tant que directeur de cabinet. Ses convictions sont basées sur la jeunesse qui est la seule richesse qui peut permettre à notre pays de décoller. Le Bénin dont rêve le candidat Jean Yves Sinzogan est un pays où l’environnement des affaires est assaini avec la réduction des délais d’accomplissement des principales opérations concernant les entreprises. Ainsi la création d’entreprise pourra être possible en 48heures, l’enlèvement des marchandises au port de Cotonou en 24 heures, le paiement des factures de l’Etat en 60 jours. En outre, le candidat va relancer la Zone franche industrielle et faciliter l’accès des entreprises aux ressources concessionnelles. Jean Yves Sinzogan entend aussi soutenir les jeunes entreprises créées par les jeunes et les accompagner. Il veut instaurer un type nouveau d’éducation basé sur la formation professionnelle et travailler pour l’unité de la nation.