La Nouvelle Tribune

Invalidation de la candidature de P. Noudjènoumè: le gouvernement, la Cour et la Céna au banc des accusés

Espace membre

La salle de conférence du Centre de Promotion de l’Artisanat a abrité le samedi dernier une conférence de presse donnée par Philippe Noudjènoumè à propos de l’invalidation de sa candidature par la Cour constitutionnelle. C’était en présence des professionnels des médias et d’une forte mobilisation des travailleurs venus de tous les horizons.

La nouvelle de l’invalidation de la candidature du candidat du parti communiste du Bénin est tombée de la façon la plus abrupte, plongeant l’alliance de la démocratie révolutionnaire et des écologistes dans une énorme surprise. En effet, il s’agit pour le conférencier d’un véritable complot, une véritable politique d’exclusion  adressée contre sa personne. Il pense que la caution qui est la cause du rejet de son dossier n’est pas une condition substantielle de candidature mais une condition de forme. Il exige par la même occasion que sa candidature soit rétablie par la Cour constitutionnelle, le gouvernement et la Céna sans cœur et plein de reproches, qui créent une crispation pour porter à fraude Boni Yayi au pouvoir. Par ailleurs il a démontré qu’il est un homme d’action en rupture avec  une classe politique incapable de s’attaquer aux vrais problèmes des béninois. Enfin la présentation des alliés du mouvement a clôturé la cérémonie.