La Nouvelle Tribune

Pré-campagne 2011: Lehady Soglo annonce les couleurs à Godomey

Espace membre

C’est à Godomey, arrondissement d’Abomey Calavi que le Directeur national de campagne de l’Un a lancé les hostilités samedi dernier. Discret depuis quelques jours, Lehady Soglo s’est montré très engagé. Il en a profité pour esquisser les neuf projets phares véhiculés par le candidat unique Me Adrien Houngbédji. Lire le dossier.

 

Discours du président Soglo

Militantes et militants, sympathisantes et sympathisants de l’Union fait la Nation,

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

Je voudrais tout d’abord vous remercier très sincèrement et vous dire toute ma joie de vous voir si nombreuses et si nombreux à ce meeting pour soutenir notre candidat, Me Adrien HOUNGBEDJI, le candidat de l’Union fait la Nation.

Comme vous le savez, l’Union fait la Nation est un grand rassemblement national de forces politiques. Je dis bien rassemblement national. C’est dire qu’il est ouvert à tous les partis politiques et ambitionne plus que jamais d’être le creuset politique dans lequel peuvent trouver et ont leur place toutes les béninoises et tous les béninois de toutes les conditions et catégories sociales, de toutes les régions et de toutes les confessions religieuses de notre pays. Pourvu qu’ils manifestent le désir d’y adhérer. C’est dire aussi qu’il est ouvert à toutes et à tous, et n’est dirigé contre personne, contre aucun groupe social, contre aucune région de notre pays. L’Union fait la Nation, c’est la volonté et l’effort collectifs de toutes les filles et de tous les fils de notre pays, de toutes les bonnes volontés pour renouer avec les idéaux de notre Conférence Nationale de Février 1990.

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

Cela est possible au Bénin. Et c’est avec Adrien HOUNGBEDJI et autour de Adrien HOUNGBEDJI que nous réaliserons notre vœu : nous mettre ensemble pour un nouveau départ, ensemble pour un Bénin debout, ensemble pour une vie meilleure.

Cela est possible. Car avec Adrien HOUNGBEDJI et autour de lui, ce sont des femmes et des hommes d’expérience, des hommes et des femmes qui connaissent profondément le Bénin et savent véritablement ce que diriger un pays veut dire, gérer des affaires publiques signifie, qui vont s’installer, grâce à vous, aux manettes dès le 6 Avril prochain.

Chers Amis,

Mesdames et Messieurs,

Je n’ai sûrement pas besoin de vous présenter le Président Adrien HOUNGBEDJI, notre candidat. C’est un homme de forte conviction pour la défense des libertés et de la démocratie. Par maints actes et prises de position il l’a prouvé largement et incontestablement. Face aux angoisses provoquées par la situation actuelle de notre pays, notre candidat nous propose :

ü Une mobilisation générale contre la FAMINE ET LA VIE CHERE.

ü Une politique agricole efficace pour assurer notre sécurité alimentaire.

ü La restauration de la crédibilité de l’Etat par une saine gestion des finances publiques.

ü Le payement de la totalité de la dette intérieure pour soulager les opérateurs privés.

ü Un milliard par commune (en plus de leurs budgets respectifs).

ü Un village – un puits – une route – une école – un poteau électrique.

ü La création d’un fonds communal pour l’emploi des jeunes.

ü L’implication des communes dans l’octroi des micro-finances aux femmes.

ü La mise en place d’un système de santé efficace pour assurer des soins de qualité accessibles au plus grand nombre.

ü La réhabilitation de notre système éducatif à tous les degrés d’enseignement.

Chers Amis,

Je ne serai pas long dans mon propos. Pour le rendez-vous du 27 Février prochain nous continuons de croire qu’il est injuste d’exclure des centaines de milliers de nos compatriotes du fait d’un processus de réalisation de la Lépi qui ne s’est faite ni par consensus pourtant érigé en valeur constitutionnelle ni par méthode ni par souci de préservation de la paix et de l’unité nationales. Il est de notre responsabilité de nous battre par tous les moyens légaux afin de permettre à tous les Béninois en âge de voter d’exprimer leur droit citoyen garanti par notre constitution. Le rendez-vous du 27 février, date fixée pour le premier tour du scrutin présidentiel ne saurait être un événement uniquement pour une partie du peuple. Ceux qui ont pris le pari de conduire notre pays sur la voie de l’aventure et de l’incertitude nous verrons dresser sur leur chemin.

C’est d’ailleurs le sens de l’existence de l’Union fait la nation. Faire en sorte que toutes les filles et tous les fils du Bénin puissent ensemble participer à la construction de la destinée commune sans exclusion. Notre candidat, Adrien Houngbédji ne pourra atteindre les objectifs qu’il s’’est fixé à travers son programme sans une large union pour l’accompagner. C’est cela, l’essentiel de notre engagement personnel à le voir prendre les destinés de ce pays, un pays que nous n’avons pas le droit de laisser périr. La vraie bataille qui vaut, donc, aujourd’hui est de permettre à tous les Béninois qui le souhaitent d’exercer leur droit de vote.

Mesdames et Messieurs,

Chers Amis,

Permettez-moi de vous demander une seule chose. Que tous ceux qui nous écoutent aujourd’hui acceptent d’être nos relais en tout temps et tous lieux auprès de nos compatriotes afin de leur expliquer le message de paix et de renaissance porté par Me Adrien Houngbédji et l’Union fait la nation. Un message d’unité nationale, de concorde et de mieux vivre.

Vive le Bénin

Vive l’Union fait la Nation

Je vous remercie de votre attention.