La Nouvelle Tribune

Présidentielle 2011: Agossa se désiste en faveur de Houngbédji

Espace membre

Vingt jours après avoir annoncé sa candidature, le président du mouvement des audacieux « le nationaliste » Irénée Josias Agossa a jeté l’éponge. Après moult réflexions, sa base et lui ont décidé de rejoindre la plus grande coalition politique qu’est l’Union fait la nation(Un). C’était samedi dernier au stade de l’amitié de Kouhounou après une convention. « Nous voulons nous mettre derrière les généraux de troupe. C’est pourquoi, nous nous désistons en faveur du candidat Adrien Houngbédji ». C’est ainsi que le président du mouvement « le nationaliste » a annoncé son ralliement à cette grande coalition politique. Cette décision qui a été prise après un huit clos avec les jeunes membres du mouvement est le fruit de longues réflexions. En effet, pour atteindre ces objectifs de lutte contre le chômage et la précarité, ce mouvement a besoin d’une grande force politique pour mieux véhiculer ces idées. « La paire union plus audace conduit au développement du pays. L’étape actuelle n’est qu’une transition. Nous n’avons pas choisi la mauvaise voie car la voie de l’apprentissage est celle de l’audace », a-t-il ajouté. Dans une salle remplie de jeunes euphoriques, scandant les slogans du mouvement et récitant à la lettre le crédo du nationaliste qui est selon eux la sève du développement. Enfin, il a invité la Cour constitutionnelle, la Cena et toutes les institutions impliquées dans les élections à faire diligence pour que l’élection se déroule bien. « Nous allons mettre tout en œuvre comme vous le savez dans la nouvelle direction pour que cette élection soit transparente et juste et que nous puissions ensemble soulever le verre du champagne le jour des résultats », a-t-il affirmé. Il s’agit là d’un ralliement de taille connaissant la force de ce mouvement dans le milieu universitaire. Pour une deuxième fois, Irénée Agossa n’aura pas pu se présenter à l’élection présidentielle. En 2001, il y a dix ans, il avait annoncé sa candidature, avec le concept du changement avant de rallier au dernier moment la cause du candidat Anani Adébayo Abimbola.