La Nouvelle Tribune

Dassa prête pour la victoire d’Abdoulaye Bio Tchané

Espace membre

Abdoulaye Bio Tchané et ses lieutenants étaient lundi dernier à Dassa. Ferveur populaire, promesse électorale, déclaration de soutien et visite au palais royal constituent les grands faits qui ont marqué ce périple. La descente d’Abdoulaye Bio Tchané dans la ville de Dassa, lundi dernier, a été un moment de grande communion entre lui et les populations. En effet, accompagné de son staff, dont André Dassoundo, natif de la localité, est le coordonnateur, Abdoulaye Bio Tchané a été accueilli en prince. De sa séance avec les élus communaux et locaux, les groupements des artisans et les leaders d’opinion, il faut retenir un échange fructueux qui a permis aux uns et aux autres de sceller un pacte pour l’élection présidentielle de 2011. En s’engageant à soutenir l’actuel président de la Banque ouest africaine de développement (Boad), les populations de Dassa attendent en retour qu’il puisse sortir leur localité de sa situation de délabrement actuel, de sortir leur jeunesse de l’oisiveté et de permettre aux femmes de mieux se prendre en charge. Toutes choses qui s’inscrivent déjà dans le projet de société du candidat. Au cours de cette rencontre, les différents acteurs étaient tous unanimes à reconnaître que le régime de Boni Yayi a fait reculer le Bénin. Comme preuves, ils ont cité l’évolution exponentielle de la corruption, les cas de mal gouvernance,  l’improvisation et la précipitation qui caractérisent les décisions politiques, la marginalisation de certaines couches sociales, l’insécurité grandissante et bien d’autres contre-valeurs. C’est pour remédier à tout ceci qu’Abdoulaye Bio Tchané entend « aller au combat ». Mais aussi parce qu’il n’est « pas prêt à accepter comme une fatalité, que les jeunes de mon pays croulent sous le poids du chômage ». « Je ne vais pas accepter que nous n’ayons pas tous accès à l’eau potable, je ne vais pas accepter qu’il y ait tant d’enfants qui ne puissent pas aller à l’école. Je suis prêt comme vous à aller au combat, pour qu’ensemble nous reprenions le destin de notre pays », a-t-il poursuivi. André Dassoundo, Coordonnateur de la coalition Abt et fils de Dassa, a rassuré ses frères en ce qui concerne la fidélité de l’homme. Pour lui, il est aujourd’hui le seul homme capable de redonner espoir au  Bénin. Il les invite donc à ne faire que ce choix le 27 février prochain. Après cette séance de travail, la délégation a mis le cap sur le palais royal où le roi Egbakotan II a béni le candidat. Mais entre temps, Bio Tchané et ses amis ont fait des escales chez les notables AGO, chez le Chef suprême des princes de la Monarchie Idasha très respectée et vantée des ‘’ Omodjagouns et sur la tombe d’Adjo Boko Ignace.