La Nouvelle Tribune

Coalition Abt: Les raisons de la démission de Alain Adihou

Espace membre

Alain François Adihou n’est plus membre de la coalition Abt, depuis le samedi 29 Janvier. Ainsi en a décidé son parti, l’Afc (Alliance des Forces citoyennes), réuni en session ordinaire. Le parti fustige la mauvaise gestion des ressources humaines au sein de la coalition, la marginalisation de l’Afc… Joint au téléphone hier, Alain François Adihou -un peu indisposé ces derniers temps- confirme l’information et ajoute qu’il n’a pas autre chose à dire en dehors de ce que son parti a dit. Selon des sources proches de celui-ci, il n’aurait pas digéré la façon dont la coordination et les structures de direction de la coalition ont été formées. En effet, ni lui Alain Adihou, ni un autre membre de son parti n’ont été choisis pour siéger dans ces structures. Il aurait considéré cela comme un manque de considération et une façon implicite de l’écarter de la gestion de cette coalition pour laquelle il milite depuis l’année dernière après la sortie de son livre autobiographique « Au nom de mon pays, je pardonne ». Depuis, il n’a plus quitté cette coalition dans laquelle il s’est donné corps et âme. D’ailleurs, il semble, à ses propres dires, ne pas avoir autre choix que celui-là. Le jour de la sortie de son livre, il a insinué habilement avoir des griefs contre certains leaders de l’Union fait la Nation (Un) qui auraient participé en sourdine à son arrestation et son emprisonnement pour le dossier «Lepi». Voilà que son parti lui demande de prendre contact avec les autres candidats et les autres coalitions politiques qui prennent part à l’élection présidentielle du 27 Février prochain afin de voir qui soutenir. Alors, va-t-il accepter de ravaler ses vomissures et rallier l’Un ou va-t-il rejoindre la mouvance présidentielle qu’il a passé le clair de son temps à critiquer pendant son séjour chez les Abt ? Bien malin qui pourra deviner dans quelle coterie politique François Adihou va atterrir avec son parti.