La Nouvelle Tribune

Abdoulaye Bio Tchané au contact des jeunes de la Donga

Espace membre

Le Président de la Banque Ouest-Africaine de Développement (Boad), candidat aux élections présidentielles du 27 février 2011, Abdoulaye Bio Tchané a eu dans l’après-midi du dimanche du 23 février 2011, une séance de travail avec ses jeunes frères du département de Donga résidant dans les villes de Cotonou, Porto-Novo et environs. Elargies au staff de la coordination nationale de la coalition Abt 2011, ces retrouvailles qui se sont déroulées dans les locaux de l’immeuble Hazoumé à Cotonou constituaient le tremplin idéal aux hôtes de l’ancien Directeur Afrique du Fonds Monétaire International, de mieux connaître le candidat, ses ambitions, sa feuille de route et surtout ses espoirs pour la Donga.

 

Après le mot introductif de l’Honorable Affo Djobbo Amissétou, membre active de la coalition Abt 2011 et native de la Donga, les échanges se sont déroulés dans une ambiance bon enfant, empreintes de responsabilités et d’engagements. Les préoccupations de la centaine de jeunes présents à ce rendez-vous tournaient autour des principaux pôles suivants : les nouvelles perspectives de l’éducation et de l’emploi,  l’insertion professionnelle des diplômés, la problématique du leadership de la jeunesse de la Donga, et enfin les propositions du candidat pour une implication effective des jeunes dans la gestion du pouvoir d’Etat… Face à toutes ces doléances, le Candidat Abdoulaye Bio Tchané se veut rassurant dans ses explications. Pour lui, la promotion de la jeunesse reste la pierre angulaire de sa politique et cela ne peut en être autrement pour lui lorsqu’on sait que plus de 60% de la population active béninoise se situe dans la tranche d’âge 18-35 ans. ‘’Si nous voulons mettre nos nations sur la voie immanquable du développement, si nous estimons que demain ; la prospérité économique sera notre credo, nous sommes contraints de composer avec la jeunesse, vous êtes ma priorité’’ dixit Abt. Il n’a pas manqué d’inviter ses frères jeunes de Donga à s’armer de courage et de détermination pendant la campagne électorale, à rester sereins face au trafic d’influence, de menaces à peine voilées que leur livrent les zélés du pouvoir en place. ‘’Ce n’est qu’à ce prix que nous pouvons sourire au soir du 1er tour des élections présidentielles du 27 février 2011’’ lance Zacharie Ibrahim Bello, mentor des jeunes de la Donga.

Les jeunes cadres répondent à l’appel d’Abt

Après les  jeunes de la Donga, ce fut le tour d’une pléiade des jeunes cadres, toutes catégories socioprofessionnelles confondues d’être reçus par le Pdt   Abdoulaye Bio Tchané sous la direction de Florence Zinsou. Cette rencontre formelle a tôt pris l’allure d’une séance de travail très enrichie pour chacune des deux parties. Après avoir félicité le Président de la Boad pour son sens d’écoute et sa disponibilité exemplaire face aux questions de développement, les jeunes cadres ayant pris fait et cause pour Abt ne sont allés du dos de la cuillère pour planter le décor. Ils veulent entendre le Président Abt sur un certain nombre de préoccupations brulantes ayant trait à l’économie, au social et la bonne gouvernance. Ils étaient avides de savoir les points de vue sur  ‘’sur les nouvelles perspectives qu’il leur offre en matière de durabilité de l’emploi, de l’amélioration de l’environnement socio-économique,  de garantie de stabilité et d’une meilleure rémunération professionnelle, les questions de la jeunesse, la promotion des activités du secteur primaire surtout l’agriculture, les microcrédits et la promotion odes activités génératrices de revenus…Sur tout ses points  et questionnements des cadres, le Pdt Abdoulaye Bio Tchané est resté assez convaincant aux dires de ses interlocuteurs. A l’en croire, ses parcours dans différentes institutions financières tant sur le plan national (ancien ministre des finances au Bénin) sous régionale et internationale ( Bceao, Boad, Fmi…) l’ont aidé à mieux apprécier la situation la situation socio économique de notre pays, ses tares et défis. ‘’ J’ambitionne construire la charpente économique de notre pays autour de deux priorités sectorielles : l’agriculture et les services à valeur ajouté’’ explique le Pdt Abdoulaye Bio Tchané en réaffirmant arguments irréfutables à l’appui, la faisabilité de son projet de 50.000 emplois par an pour les jeunes. La séance de travail a pris fin par des échanges de vœux et d’engagements de ne ménager aucun effort, afin que la candidature du Pdt Abdoulaye Bio Tchané  pour les élections présidentielles du 27 février 2011 et ‘’qu’ensemble avec les efforts des uns et des autres, nous le portons à la magistrature suprême…’’ dixit Florence Zinsou.