La Nouvelle Tribune

Houngbédji fait citoyen d’honneur de Ouidah

Espace membre

C’était la liesse  populaire samedi dernier au stade de Ouidah. En tournée de prise de contact avec les populations à la base, le candidat unique de l’Union fait la nation(Un), Me Adrien Houngbédji a eu l’occasion de donner quelques grands axes de son projet de développement. Pour sa première sortie officielle à Ouidah, Houngbédji a gagné des points et a même été fait citoyen d’honneur de la ville.

C’était une forte délégation qui a accompagné le candidat unique de l’Un. En dehors du maire Sévérin Adjovi, l’hôte de la cérémonie, il y avait les présidents Lehady Soglo, Jean-Claude Codjia, Félix Dansou Dossa, les honorables Eric Houndété, Ibatou Sanni Glèlè, Amoudatou Ahlonsou Gbadamassi, le maire de Bohicon Luc Atropo, la 1ère adjointe au maire de Porto Novo Colette Houéto, madame Adelaïde Gomez Houngbédji. Droit d’aînesse oblige, c’est au président des sages Baba Adéoti, qu’il est revenu l’honneur de souhaiter la bienvenue à la délégation. Il a reconnu au président Houngbédji ses mérites d’homme pétri d’expériences et son patriotisme. Déçu par la gestion d président Boni Yayi, il place un grand espoir dans la candidature du président Houngbédji pour lequel il compte travailler pour ratisser beaucoup de suffrages. Même découragement noté chez le représentant de la jeunesse, Clerger Gomez. Pour lui, il faut sanctionner le pouvoir du changement qui patauge dans les scandales. « La marche de notre pays vers un Etat démocratique, moderne et développé est amorcé et la jeunesse de Ouidah s’est engagée à faire chemin ensemble avec l’Un et son candidat unique Me Adrien Houngbédji », a-t-il affirmé. Avec l’Un, tout se passera dans les règles de l’art et les deux préoccupations de la jeunesse que sont la formation de qualité et l’emploi décent seront une réalité. Mme Frida Houéssou, la représentante des femmes a montré tout l’engagement des femmes à lutter pour que le vrai changement vienne avec Houngbédji. Quant au maire Sévérin Adjovi, il a affirmé que «  Houngbédji est le seul choix à faire pour l’élection présidentielle de 2011 ». Il a fait de lui citoyen d’honneur de Ouidah. A son tour, le président Lehady Soglo a insisté sur les nombreux atouts qu’offre de cette candidature. « Le président Houngbédji a des solutions tangibles aux problèmes de la jeunesse et des femmes ». Enfin, c’est le président Houngbédji, auréolé par ces nombreux soutiens, qui prend la parole. « Il a exprimé la nécessité de construction de la route Cotonou-Ouidah et aussi celle passant le long de la plage qui constitue une route touristique. Il a présenté son projet sur le milliard communal. La commune bénéficiera de un milliard de francs CFA de la part de  son Gouvernement », a déclaré le candidat unique de l’Un. Il a enfin invité les populations à se faire enregistrer pour la Lepi afin de voter le 27 Février prochain.