La Nouvelle Tribune

Lépi à Porto-Novo: le ratissage a du plomb dans l’aile

Espace membre

La phase de l’enregistrement complémentaire de ratissage dans le cadre de la réalisation de la Lépi a démarré depuis le lundi dernier dans les cinq arrondissements de la ville de Porto-Novo. Mais la reprise de cette opération afin d’enrôler les populations qui n’ont pas pu se faire enregistrer lors de la dernière phase de l’opération, a du plomb dans l’aile. Plusieurs difficultés subsistent déjà sur le terrain par rapport à cette opération. Notamment, des erreurs constatées au niveau des listes affichées, beaucoup de personnes  enrôlées qui ne trouvent pas leurs noms au niveau des listes affichées ou dans les appareils, où parfois des noms affichés mal écrits. Ces constats ont été faits dans presque tous les arrondissements de la ville. Une situation malheureuse qui fait manifester la colère de ces personnes. Les chefs d’arrondissements et aussi les chefs quartiers mis à contribution ne font qu’apaiser la tension et les protestations des populations victimes. Un tour effectué sur le terrain a permis de constater de visu que, lors de la première journée, c'est-à-dire le lundi dernier, les appareils n’ont pas été envoyés à temps dans plusieurs arrondissements de la ville. Ce n’est qu’hier que certains arrondissements ont reçu les kits pour le travail. La plupart de ces kits envoyés sont défectueux où parfois refusent de démarrer. Ainsi, de nombreuses irrégularités ont été constatées lors des deux premiers jours et on peut constater aisément qu’il n’y a pas tellement d’affluence autour de cette opération. On espère que les responsables de la Cps-Lépi vont corriger le tir avant la fin de l’opération. Mêmes les communiqués de la première autorité de la ville de Porto-Novo sur les ondes et chaines de télévision ne peuvent y rien changer tant que les kits en panne soient réparés.