La Nouvelle Tribune

Des raisons de ne pas s’en prendre à Dahissiho

Espace membre

S’il ya une personnalité politique qui défraie la chronique en ce moment, c’est le député  Joachim Dahissiho.  Son ralliement spectaculaire à la mouvance présidentielle il ya quelques jours, et son intention de se présenter pour l’élection présidentielle du  27 février prochain, suscitent  des commentaires dans les milieux politiques. Le premier secrétaire parlementaire de l’Assemblée nationale, Joachim Dahissiho serait candidat pour l’élection présidentielle de 2011. Si la rumeur devenait une réalité, il est  certain  que cette candidature fera tâche d’huile, surtout dans la 23è circonscription électorale où il s’est fait élire député sans grande difficulté.  Même s’il  n’évoluera pas sous la bannière de l’Undp  cette fois-çi, ses œuvres sociales et son attachement  au  développement de Bohicon, où  il avait été  quatre  durant  le Ca de Lissèzoun, pourraient lui permettre de réaliser un score honorable. Au point  où, dans les tractations du second tour, sa contribution ne sera pas négligeable. C’est pour cela que ses partenaires d’hier, adversaires depuis quelques jours doivent savoir raison gardée pour ne pas rompre définitivement le pont, histoire de compliquer les négociations au moment opportun. Dans  un camp ou dans l’autre, le ménagement de toutes les candidatures doit primer sur leur banalisation