La Nouvelle Tribune

Le parti de Tévoédjrè réaffirme son soutien à Yayi

Espace membre

Le parti national Ensemble (Pne) a tenu le samedi dernier au Lycée Béhanzin de Porto-Novo son troisième congrès ordinaire. Ce fût l’occasion pour le bureau national de ce parti de renouveler sa confiance à l’actuel chef de l’Etat Boni Yayi. En effet, malgré la présence du renard de Djrègbé lui-même qui n’a pas pipé mot depuis le début de ces assises jusqu’à sa fin, c’est l’actuel président Julien Kpoviessi qui a lu le message du parti à l’assistance devant un parterre d’autorités, membres du gouvernement et partis politiques amis. C’était l’euphorie dans le rang de ceux qui soutiennent l’actuel chef de l’Etat ce samedi au lycée Béhanzin de Porto-Novo. Ministres, coordonnateurs de partis proches de Yayi et autres acclamaient une fois la nouvelle rendue. C’est comme s’ils s’y attendaient le moins. « Nous sommes de la majorité présidentielle et nous accompagnerons le chef de l’Etat, nous ne sommes pas encore prêts à changer. Nous refusons de faire corps à une union fissurée dont nous avons été toujours victimes des fraudes électorales, nous disons non à la conquête forcée du pouvoir, non à la liste électorale manuelle… » ; ainsi s’est exprimé le colonel Julien Kpoviessi, président du Pne. Il n’a pas manqué d’aborder les grandes lignes des activités menées jusque là au plan national. Plus d’une dizaine de partis amis ont défilé au pupitre pour apporter leur soutien au parti d’Albert Tévoédjrè. On pouvait citer le Fdb de l’ancien maire de Porto-Novo, Bernard Dossou, le Ncc de François Tankpinou, le G50 de Yacouba Fassassi, le Meb de François Abiola, le Pdp-Affossogbé de Mathias Gbèdan, le Frap, l’Ufed  de Christine Ouinsavi, la Fcbe, l’Upd-Gamesu de Mathurin Nago et l’Umpp de Grégoire Laourou.