La Nouvelle Tribune

Publication de 19 réflexions: Célestine Zanou élève le débat politique

Espace membre

19 réflexions de grande facture sur le développement, la démocratie et la politique. C’est le cadeau de fin d’année de Célestine Zanou à la classe politique et aux intellectuels Béninois qu’elle invite à redonner à la politique son véritable sens. C’était hier au Bénin Marina Hôtel de Cotonou. 19 réflexions développées sur 156 pages et classées en cinq grands chapitres : développement, démocratie, gouvernance politique, fondamentaux de la République et la troisième voie. Ce livre rend également hommage au Cardinal Gantin en reprenant son Homélie de la messe du 11 Février 2006 à la veille de la présidentielle qui a porté Boni Yayi au pouvoir. C’est grosso modo l’œuvre littéraire mais surtout politique que la présidente du « Dynamique du changement pour un Bénin debout » met à la disposition des Béninois, de la classe politique et de la postérité. Des réflexions  qui sont en fait des propositions pour aller au développement, pour davantage ancrer la démocratie, pour mieux gouverner mais aussi pour montrer l’alternative crédible qu’elle représente. Célestine Zanou dans les lignes de cet ouvrage  rappelle à la mémoire collective les thématiques qu’elle développait dans les colonnes du journal « La presse du jour » et intitulé « Rendez-vous du vendredi ». Ce recueil est le reflet des convictions profondes et les ambitions de Célestine Zanou pour son pays. Dans sa présentation, elle fustige le fait que la politique soit devenue une succession d’intrigues alors même qu’elle devrait être un engagement au service des populations. Elle n’a pas manqué non plus d’interpeller les hommes politiques à sortir des sentiers d’intrigues pour mener des débats d’idées constructifs pour le Bénin. La densité des idées développées, la justesse et la pertinence des analyses menées ont conquis son auditoire trié sur le volet. D’ailleurs ce fut une rude bataille que se sont livrés les uns et les autres pour arracher l’exemplaire mis en vente à l’américaine. L’heureux gagnant a nom Moïse Kérékou avec la rondelette somme de 1.200.000 F Cfa.  Des contributions et des interrogations d’éclaircissement ont émanées de l’assistance. Ce qui a enrichi cette messe de réflexions intellectuelles, exercice rare chez les hommes politiques Béninois.