La Nouvelle Tribune

Le kit biométrique enlevé, est retrouvé en détails

Espace membre

Après quelques heures de disparitions, le kit biométrique de l’arrondissement d’Ekpè, Commune de Sèmè Podji, a été retrouvé par morceaux. Aux premières heures après constat de l’insolite, c’est la valise vide dépourvu de son ordinateur qui a été le premier à être récupérée. C’est en effet le gardien qui l’a aperçu dans les buissons de l’arrondissement  après de longue durée de recherche infructueuse alors qu’il voulait arranger dit-il l’espace de l’arrondissement pris d’assaut par les mauvaises herbes. Les opérations d’enregistrement bloquées, les populations étaient là quand  dans la soirée subitement contre toute attente on annonce que l’ordinateur a été retrouvé. Dans un coin de la maison, il a à priori échappé à tous les regards qui l’ont cherché quelques heures plutôt sans gain de cause. Le support CD qui porte les informations des personnes qui se sont fait enrôlées dans la journée du lundi 08 novembre 2010 perdu de vue, reste encore sans nouvelle satisfaisante. Entre les deux retrouvailles, Honoré Gbèdan, président du centre d’enregistrement dont on a volé le Kit explique : « la porte qui donne accès à la salle où est rangé la valise a une serrure défectueuse. Il y a néanmoins un système de fermeture mais on ne peut l’ouvrir que de l’intérieur ». Dans l’ahurissement il n’a toujours pas compris comment la valise avait été enlevée.  Par contre pour le chef de l’Arrondissement de Ekpè Aristide Hounkpatin, cet acte relève du sabotage.  Venu dans la matinée constater les dégâts, Il a pointé du doigt ceux qu’il appelle « les ennemis de la Lépi ».  En marge de sa colère, il demande à ses collègues des autres arrondissements de prendre les mesures idoines pour que les mêmes déconvenues ne surviennent dans leurs périmètres. A tout égard, le fait force l’admiration et interpelle la conscience.   La gendarmerie est invitée à prendre en charge le dossier pour mener les enquêtes afin de découvrir non seulement les auteurs, coauteurs ou commanditaires de ce  semblant de vol mais aussi situer les responsabilités  dans ce cambriolage qui porte atteinte au bon déroulement de l’établissement de la Lépi qui,  on sait bien est déjà envahi par d’autres ratés