La Nouvelle Tribune

Elections de 2011: L’alerte précoce lancée à travers le projet Be Warned

Espace membre

Ils sont une vingtaine de participants provenant des douze départements du Bénin à suivre depuis hier un atelier de formation sur la détection et l’analyse des causes des conflits. Pré, intro et post électorales.

 

Sous l’égide du Wanep-Bénin en partenariat avec Ewards et l’Usaid, un séminaire de formation se tient depuis hier à Fidjrosè pour renforcer les capacités d’analyse et de transformation des causes de conflit des points focaux du projet BeWARN ainsi que la prise en compte de l’analyse des causes de conflit dans la collecte et le traitement des données d’alerte.

Pendant ce séminaire, les points focaux participants suivront quatre communications. Il s’agit de « Les crises en périodes électorales depuis 1990 au Bénin : quelles leçons et quelles actions pour 2011 ? », « La théorie générale et la dynamique des conflits », «  Les outils d’analyse de conflits et leur application » et « A bâtons rompus : Repères, acteurs et utilités de l’alerte et de la réponse en période électorale ».

Pour le Coordonnateur national de Wanep-Bénin, Julien Oussou, deux autres séances seront organisés dan le but d’un exercice pratique sur les outils qu’ils vont s’approprier au cours du présent séminaire. Il a surtout insisté sur le rôle capital que ces points focaux doivent jouer dans la pacification des élections par l’anticipation des causes des crises.

Constant Gnacadja, coordonnateur de la zone 4, ne dira pas autre chose. Il avertit que « le pari, c’est de relever le défi des prochaines élections ». Et cette formation va conduire à la longue à l’installation d’un système précoce d’alerte de conflit.