La Nouvelle Tribune

Gérard Adounsiba menacé de destitution

Espace membre

Un véhicule bâché 4x4 a été arraisonné jeudi nuit à Ajohoun par les populations. A bord dudit véhicule, des sacs de mais, de riz, des cartons de laits et autres vivres destinés aux sinistrés des inondations de cette commune

D’après le groupe de gens qui a arrêté le véhicule, c’est un détournement des vivres. Puisque le transport se faisait très tard dans la nuit et à l’insu des membres du conseil communal d’Adjohoun et des responsables en charge de la gestion de ces vivres. Chose curieuse, les informations recueillies font état de ce que, ce serait même le troisième voyage qu’effectuait le véhicule bâché vers le domicile privé du maire. Informée de cette situation, toute la population s’est ruée vers les lieux où le véhicule était immobilisé. Une situation pour le moins embarrassante. Interrogé,  sur ce cas de convoyage des vivres vers son domicile, le maire d’Adjohoun a expliqué que la destination réelle du véhicule est la mairie. Il avance qu’étant en train de participer à un séminaire à Cotonou, il a ordonné le convoyage vers la mairie afin qu’en son absence, la distribution puisse continuer.  Des raisons qui n’ont cependant pas convaincu ses administrés.

Cependant, on se demande pourquoi n’a-t-il pas recueilli l’avis du conseil communal ou des autres responsables en charge de ce dossier avant de procéder de la sorte ? Pour quelles raisons le maire Gérard Adounsiba a préféré tard dans la nuit à l’insu de tout le monde pour opérer ? Des questions dont les réponses tardent à venir. Du coup, ceci constitue une occasion pour les membres du conseil communal qui prennent les dispositions nécessaires pour que Gérard Adounsiba réponde de son acte devant le préfet. Au cas où, il bénéficierait de l’appui de ce dernier, ils brandissent déjà l’épée de destitution.