La Nouvelle Tribune

Sortie politique du G50: Porto-Novo et environs mobilisés autour de Yacouba Fassassi

Espace membre

Les partis politiques, mouvements de jeunes et d’associations de femmes et des personnalités regroupés au sein du G50 ont fait hier, au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo, une démonstration de force. Des milliers de militants et sympathisants se sont mobilisés hier autour des idéaux de ce creuset et de leur leader le Dr Yacouba Fassassi. Plusieurs personnalités ou représentants de partis politiques ou mouvements se sont succédés, tels que la Fcbe, la coalition Abt et même l’UN pour délivrer leur message de soutien à ce creuset politique qui se veut aujourd’hui un creuset politique  d’interposition pour éviter la guerre et le chaos. A en croire le Dr Yacouba Fassassi, le G50 a été constitué par des patriotes qui sont très inquiets de la situation politique que traverse depuis un certain temps notre pays où deux forces contradictoires et antagonistes se regardent aujourd’hui en chiens de faïence. A en croire ses propos, si rien n’est fait cette guerre sonnera la fin de notre démocratie. « Nous ne voulons pas que l’ONU envoie au Bénin une force d’interposition de casques bleus comme dans d’autres pays ». Il n’a pas manqué de rappeler les marches et les contre marches. Pour ce faire, le G50 tire sur la sonnette d’alarme pour que la confrontation annoncée n’ait jamais eu lieu. Selon Le Dr Yacouba Fassassi, le G50 veut inaugurer au Bénin la politique autrement, et se présente comme le cadeau d’anniversaire de 50 ans d’indépendance. Pour le leader du G50, cette force politique se veut le juste milieu. Car, elle n’est ni Fcbe ni UN. « C’est difficile d’aimer les gens qui sciemment ou inconsciemment cherchent à vous humilier en vendant le même poste sur une liste électorale à 17 autres personnes contre espèces sonnantes et trébuchantes » a-t-il martelé le  Dr Yacouba Fassassi  à l’assistance. Pour lui, de nouveaux trous apparaissent  sur la jarre  qui représente notre pays. Il parlera des trous Icc Services, des trous machines agricoles, des trous Cen-Sad et d’autres. C’est pourquoi dira t-il que le G50 n’est pas une alliance de circonstance mais une famille politique qui s’inscrit dans la durée et qui entend rester unie pour faire le travail de nettoyage, de balayage de l’écurie et des contradictions antagonistes. Signalons que Yacouba Fassassi a annoncé officiellement que le 30 novembre prochain, l’Alliance G50 va organiser les primaires à Natitingou en vue de la désignation du candidat unique du G50 pour les présidentielles de 2011.