La Nouvelle Tribune

Mise en service du poste de péage et pesage d’Ahozon

Espace membre

Le droit de passage reste inchangé sur l’axe Cotonou-Lomé
Le poste de péage pesage d’Ahozon a été officiellement mis en service hier lundi par le ministre délégué auprès du président de la République, chargé des Travaux publics et des Transports, Armand Zinzindohoué en présence de différents acteurs. Le poste est long de quatre vingt dix (90) mètres et large de trente huit (38) mètres. Les travaux de construction de ce péage se sont déroulés sous le contrôle de la société Agetur Sa. La mise en service du poste d’Ahozon porte à deux le nombre de péages sur l’axe Cotonou-Lomé avec le péage de Grand-Popo. Néanmoins, rassure le ministre, le droit de passage reste le même pour les usagers de cet important axe qui désormais payeront deux cents (200) francs cfa à chacun des deux postes. Ce qui à terme revient au même tarif de quatre cent (400) francs cfa que les véhicules légers payaient à chaque passage du péage de Grand-Popo. En revanche les usagers de l’axe Cotonou-Comè-Lokossa ne payeront qu’une seule fois, donc deux cents (200) francs cfa. Le passage des véhicules poids lourds sera tarifié suivant leur poids respectif.

Suzanne Edoh