La Nouvelle Tribune

Uemoa: les médiateurs pour une vulgarisation du droit communautaire

Espace membre

Les travaux de la 2è assemblée générale des médiateurs de l’espace Uemoa ont pris fin le samedi dernier à Porto-Novo. Autour du thème « rôle du médiateur dans l’application d’un droit communautaire », les participants travaillé troius jours durant. Une « déclaration de Porto-Novo », des résolutions et recommandations ainsi que des motions de remerciement ont été prises.

Dans le  rapport général de ces assises, Emilien Amoussou a situé cette assemblée générale dans un cadre d’échanges sur les problèmes sociaux rencontrés dans les pays membres. Selon lui, les discussions sur le thème prévu ont permis de mûrir leurs réflexions sur les difficultés rencontrées dans les pays membres, notamment l’instabilité de certains organes de médiation, l’adoption d’un plan de communication et l’urgence d’une sensibilisation pour faire connaître le droit communautaire, le renforcement des capacités des médiateurs et l’effectivité de la collaboration entre les médiateurs par rapport aux dossiers reçus. Au terme des travaux, une recommandation a été lue par Konan Klan Pierre de la Côte d’Ivoire pour une application effective de la directive de l’Uemoa par tous les pays. Des motions de remerciement ont été adressées au Médiateur de la république du Bénin Albert Tévoédjrè, au président de la commission de l’Uemoa Soumaila Cissé et au chef de l’Etat Dr Boni Yayi. Enfin une déclaration a été lue par la secrétaire permanente M’Ba Diarra, déclaration dans laquelle les médiateurs s’engagent à mener des démarches auprès des pays membres de  l’Uemoa et exhortent les autorités à faire lever les tracasseries sur les voies de communication.

{mosimage} A la suite de ces travaux, un huis clos entre les médiateurs a permis de reconduire l’ancien bureau dans son intégralité. Ainsi, le médiateur béninois Albert Tévoédjrè a conservé son fauteuil de président de l’Association. Entre autres décisions de cette assemblée générale, le médiateur de l’Université Cheik Anta Diop du Sénégal a été reçu comme membre associé de l’Amp-Uemoa. Très ému, le professeur Albert Tévoédjrè s’est fondu en remerciements à l’endroit de ses pairs.

Ismail Kèko